Arabie saoudite : 1,3 milliard de dollars d’investissements dans quatre entreprises égyptiennes

Cet important investissement de la Saudi Egyptian Investment Co, détenue par le Fonds d’investissement public (PIF) de l’Arabie saoudite, a ciblé les secteurs de l’agro-chimie, la logistique et la finetch.

La Saudi Egyptian Investment Co (SEIC), détenue par le Fonds d’investissement public (PIF) de l’Arabie saoudite, a pris des participations minoritaires dans quatre entreprises égyptiennes pour un montant total de 1,3 milliard de dollars, a annoncé mercredi le ministère égyptien de la Planification et du développement économique.

Les entreprises concernées par cette opération sont Abu Qir Fertilizers and Chemical Industries (ABUK.CA), Misr Fertilizers Production Company (MFPC.CA), Alexandria Container and Cargo Handling (ALCN.CA), et la société de paiement E-Finance for Financial and Digital Investments (EFIH.CA).

L’Egypte est l’une des économies à la croissance la plus rapide au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, argumente le FIP dans un communiqué .  » Les acquisitions sont conformes à l’objectif de la SEIC d’investir dans des secteurs prometteurs « , précisent les gestionnaires du FIP.

Avril dernier, le gouvernement égyptien annonçait son intention de capter au moins 10 milliards de dollars d’investissements sur les quatre années à venir, dans le cadre d’un programme visant à accroître la participation des investisseurs privés.

L’Arabie saoudite a déjà apporté un soutien de plusieurs milliards depuis l’arrivée au pouvoir du président égyptien Abdel Fattah al-Sisi en 2014. Les Émirats arabes unis, le Qatar et le Koweït ont tous promis cette année d’augmenter leurs investissements dans l’économie du pays.

Challenges Radio

Read Previous

Mariam Hamadou Ali : « Il est temps d’exploiter pleinement le potentiel de Djibouti

Read Next

À 7,4%, le taux de chômage reste quasi stable en France au deuxième trimestre

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.