Centrafrique : 15 milliards de FCFA de la BDEAC pour lutter contre l’impact du COVID-19

La Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) a ouvert une ligne de crédit de 15 milliards de FCFA (26 millions de dollars) à la Centrafrique pour contenir les effets négatifs de la pandémie de coronavirus et renforcer le système sanitaire à travers l’amélioration de l’accès de la population aux services de santé de qualité en garantissant la sécurité sanitaire en situation d’épidémie et post-épidémie.

Au-delà des actions spécifiques, notamment la lutte contre la propagation de la pandémie et la réduction des importations, la mise en œuvre de ce programme permettra la réhabilitation et la construction des infrastructures sanitaires afin d’améliorer l’offre sanitaire du pays. Il est également question d’atténuer les effets socio-économiques de l’épidémie à travers un accompagnement du tissu économique en mettant un accent sur la viabilité des investissements. Cette opération qui s’inscrit en droite ligne du projet national d’urgence dans le secteur de la santé et du Plan national de développement de la Centrafrique (PNDC) est en adéquation avec le Plan stratégique de la Banque qui donne la priorité à la réalisation des projets cohérents avec les Plans nationaux de développement.

Autrement dit, ce financement a pour objectif de renforcer l’outil de production et la pérennité des activités économiques. Après la chute de taux de croissance à 0,4 % en 2020 contre 4,5% en 2019 du fait de la pandémie, la Centrafrique envisage une croissance du PIB (Produit intérieur brut) réel e de 3,3 % en 2021 et de 5,1 % en 2022.

Par ACHILLE MBOG PIBASSO

Challenges Radio

Read Previous

Mali : le gouvernement approuve le projet de loi des Finances 2022

Read Next

Mali : le secteur de la microfinance entre croissance et défis

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *