Côte d’Ivoire : 25 millions USD de la BIDC pour « désenclaver » les zones de culture

La Banque d’Investissement et de Développement de la Cedeao (Bidc) octroie un prêt de 25 millions USD à la Côte d’Ivoire pour la construction de 11 ponts métalliques qui permettront aux paysans d’évacuer leurs produits agricoles.

Ce projet de réalisation d’infrastructures routières concerne les régions d’Agboville, de Daloa, de Danané, d’Issia, de Kaniasso, de Kong, de Korhogo, de Minignan, de San-Pedro et de Vavoua, qui sont des zones de forte production des différentes cultures de rentes et vivrières.

« Ce projet vise principalement à faciliter aux populations se trouvant dans les zones de culture, l’accès aux structures administratives ainsi qu’aux infrastructures de soins et d’éducation implantées dans les différentes localités. Il s’agit, plus précisément, de favoriser l’accès des populations rurales aux infrastructures socio-économiques de base et d’accroître leurs revenus à travers l’augmentation de leurs productions agricoles et la facilitation de l’évacuation des produits vers les centres de commercialisation ou d’exportation », a commenté le ministre Sidi Touré, porte-parole du gouvernement.

Basée à Lomé, la BIDC a participé à plusieurs projets d’infrastructures en Côte d’Ivoire, notamment dans la construction et d’exploitation du pont à péage Henri Konan Bédié, où elle a injecté 11106790 dollars. Son intervention dans le projet d’aménagement et de bitumage de la route Tiébissou-Didiévi ainsi que le projet d’aménagement et de bitumage de la route Adzopé-Yakassé Attobrou sont globalement estimés à plus de 9,5 millions USD.

Par Issouf Kamgaté

Challenges Radio

Read Previous

Droit de réponse d’Ecobank Côte d’Ivoire

Read Next

Accord de partenariat économique : la Côte d’Ivoire contourne l’effet Brexit, le Ghana en difficulté

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *