Côte d’Ivoire: des usagers du transport aérien bloqués faute de résultats aux tests Covid

En Côte d’Ivoire, un test négatif au Covid-19 est obligatoire pour tous les usagers du transport aérien. Mais que faire quand les résultats de ces tests ne sont jamais communiqués ? Des voyageurs n’ayant pas pu embarquer sur leurs vols en raison de dysfonctionnements dans le processus sont en colère.

Malgré le paiement obligatoire d’une taxe « Covid » de 50 000 francs CFA par tous les voyageurs au départ d’Abidjan, de nombreux usagers ne reçoivent pas les résultats en temps et en heure (en théorie sous 48 heures), et se voient refuser l’embarquement, ce qui entraîne des surcoûts et beaucoup de stress.

Dans le cadre de son emploi pour une ONG, Angela, ressortissante guinéenne, était en formation en Côte d’Ivoire. Samedi, elle n’a pas pu embarquer dans son avion comme six de ses collègues, car les résultats de son test Covid ne lui ont pas été envoyés dans les temps impartis. « Cela cause beaucoup de problèmes, parce que je ne sais pas quand je pourrai obtenir mes résultats et je ne sais pas quand je pourrai retourner dans mon pays. Je n’avais pas prévu un logement au-delà du dimanche, j’ai dû entrer en contact avec les amis et connaissances dans mon pays pour pouvoir essayer de remédier à la situation pour les jours supplémentaires », explique-t-elle.

Résidente au Burkina Faso et anglaise de nationalité, Samantha a vécu la même mésaventure ce week-end. Elle déplore le manque d’accompagnement des autorités ivoiriennes et rapporte de vives tensions au sein de l’institut Pasteur d’Abidjan, chargé de communiquer les résultats : « Personne n’essaie de trouver une solution. Je ne suis pas la seule personne à avoir ce problème. Que je me rende à Treichville ou que je me rende à l’institut Pasteur, je me trouve avec une centaine de personnes qui a le même problème que moi. Pourquoi n’y a-t-il pas une solution face à cela, pourquoi n’y a-t-il pas un centre où l’on peut trouver une solution pour ceux qui n’ont pas de résultats ? »

Au mois de septembre dernier, le gouvernement a mis en place une taxe de 50 000 francs pour les usagers des transports aériens, dans le but de financer les tests et les analyses Covid des voyageurs.

François Hume-Ferkatadji

Challenges Radio

Read Previous

Législatives ivoiriennes: le front de l’opposition en rang dispersé

Read Next

Jack Ma refait surface et fait bondir l’action Ali Baba

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *