Cote d’Ivoire : la Fédération des PME dénonce des « agissements » du ministère de tutelle à son encontre

La Fédération ivoirienne des petites et moyennes entreprises (Fipme) n’est pas allée par quatre chemins pour, dit-elle, dénoncer « les actions et agissements du ministère en charge des PME » visant à l’ « exclure » des instances nationales.

Face à la presse le 4 août 2021, les responsables de l’organisation ont indiqué que le communiqué d’État relatif aux activités de la célébration de la fête de l’indépendance de la Côte d’Ivoire « ne fait pas mention de la Fipme dans la liste des structures et organisations invitées ». « C’est le lieu de souligner les agissements du ministère des PME à l’encontre de la Fipme dont la vocation est de mener des actions justes et transparentes envers les PME pour que ces dernières bénéficient réellement des soutiens de l’État face à l’impact de la Covid-19 et aussi du Programme Phoenix qui reste à ce jour un rêve inachevé pour les PME », ont-ils fait savoir.

Par ailleurs, les dirigeants de la Fipme disent déplorer « les actions et agissements du ministère en charge des PME visant non seulement à diviser la grande famille des PME et du secteur privé, mais aussi à exclure leur organisation patronale des PME des instances nationales ». Et d’ajouter que « la grande famille des PME » ne saurait accepter « cette forfaiture » envers leur regroupement.

Créée en 1995, la Fipme est une organisation patronale de PME qui regroupe plus de 35 associations et fédérations avec plus de 30.000 PME, TPE et TPI.

Par la rédaction avec Charles BILE

Challenges Radio

Read Previous

BNDE et l’UNACOIS Yessal signent une convention de financement du programme d’industrialisation

Read Next

Cameroun : 800 milliards de FCFA de crédit pour la Société générale

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *