Côte d’Ivoire : vers la révision du cadre macroéconomique sur la période 2021-2026

La Direction générale de l’Economie (DGE) veut procéder à la révision du cadre macroéconomique sur la période 2021-2026 en parallèle aux évolutions conjoncturelles, à l’occasion de la 12e édition de l’atelier de mise en cohérence des agrégats macroéconomiques, qui se tient du 21 au 24 septembre, à Grand-Bassam.

L’initiative fait suite aux précédentes éditions qui ont permis d’avoir des résultats jugés bénéfiques dans le cadre du Programme économique et financier (Pef 2016-2021), conclu avec le Fonds monétaire international (FMI). Mieux, au niveau de la résilience de l’économie face aux chocs exogènes, couronné par une croissance de 2% en 2020 au moment où plusieurs économies étaient au bord de la récession.

Selon le directeur général de l’économie, Dr Sain Oguié, qui représentait aussi le ministre de l’Economie et des Finances, il apparaît opportun de passer au scanner chacun des quatre grands secteurs macroéconomiques, à savoir le secteur réel, les finances publiques, la balance des paiements ainsi que la situation monétaire.

Plusieurs cadres de l’administration publique, parapublique et de la Banque centrale des États de l’Afrique de l’ouest (Bceao), en charge des estimations et des prévisions macroéconomiques et des questions sectorielles spécifiques devront, durant cette rencontre, réfléchir sur des hypothèses d’estimation et de projection des agrégats macroéconomiques et une analyse de la cohérence des quatre comptes macroéconomiques.

Par YSSOUF KAMGATE

Challenges Radio

Read Previous

La CEDEAO à l’épreuve de la démocratie dans les pays membres (Tribune)

Read Next

Guinée : le dossier dit « Nabaya Gate » va être rouvert

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *