Inclusion financière : Plusieurs pays reçoivent le satisfecit de l’UMOA

La Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) a sorti, vendredi 5 février, la note sur la situation du secteur de la microfinance dans les pays membres de l’Union monétaire ouest-africaine (UMOA) au troisième trimestre de l’année 2020. La fiche consultée par Réussir Business révèle qu’à la fin septembre 2020 les Systèmes financiers décentralisés (SFD) dans la Zone s’établissent à 522 unités. Et que celles-ci « ont poursuivi leur tendance favorable à l’inclusion financière, dans un contexte marqué par la levée progressive des restrictions dues à la crise sanitaire ».

La BCEAO rapporte dans la même note que « 15.777.079 personnes ont bénéficié des services financiers fournis par les institutions de microfinance sur la période sous revue, à travers 5.029 points de service répartis dans les États membres de l’Union ». Le montant des dépôts collectés, lui, a augmenté de 168 milliards 977,2 millions de FCFA pour s’établir à 1.623 milliards 85,8 millions contre 1.454 milliards 108,6 millions une année plus tôt, soit une augmentation de 11,6%.

« Cette progression, détaille la Banque, est enregistrée en Côte d’Ivoire (+44.608,7 millions de FCFA, soit +13,4%), au Burkina (+39.090,7 millions de FCFA, soit +15,3%), au Bénin (+31.920,5 millions de FCFA, soit +26,8%), au Togo (+20.282,9 millions de FCFA, soit +8,7%), au Sénégal (+17.324,3 millions de FCFA, soit 4,5%), au Mali (+15.262,0 millions de FCFA, soit +14,2%) et au Niger (+490,5 millions de FCFA, soit +1,9%). En revanche, une diminution a été relevée en Guinée-Bissau (-2,4 millions de FCFA, soit -2,5%). »

Par la rédaction

Challenges Radio

Read Previous

Interview avec Tiguidanke Camara, la seule femme propriétaire d’une compagnie minière en Afrique francophone

Read Next

La République du Congo annonce une émission obligataire de 100 milliards de francs CFA

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *