La RDC et la Belgique mobilisent 12 millions USD pour un projet d’insertion professionnelle des jeunes congolais

La République Démocratique du Congo (RDC) et le Royaume de Belgique ont conclu vendredi 22 janvier à Kinshasa, un accord sur le projet “Kin emploi” pour le soutien à l’insertion professionnelle des jeunes congolais.

« Doté d’un budget de 12 millions de dollars pour une durée de 4 ans, ce projet de coopération entre la RDC et la Belgique permettra d’encadrer et d’insérer à l’emploi plus ou moins 5.000 jeunes dont 50% de femmes », ont expliqué le ministre de la Coopération internationale, de l’Intégration régionale et de la Francophonie, Me Pépin Guillaume Mandjolo, et l’ambassadeur de la Belgique en RDC, Jo Indekeu, signataires du document de coopération.

Le projet, évalué au départ à 10 millions USD, avait été adopté par le gouvernement congolais le 24 juillet 2020, selon le ministre John Ntumba de la Formation professionnelle. Il a précisé que ce dossier consiste à prendre en charge, sur une période de 3 à 6 mois, la formation professionnelle des jeunes en difficultés sociales et professionnelles dans différents domaines, avec l’appui technique et financier de la coopération belge.

La contrepartie pour l’État congolais, qui était fixée à 3% sur les 10 millions USD, a été ramenée à 1,67% (186.507 USD). Elle porte sur la prise en charge, sur une période de 3 à 6 mois, de la formation professionnelle des jeunes en difficultés sociales et professionnelles dans différents domaines (hôtellerie, restauration, tôlerie, mécanique-auto, bâtiment, électricité, informatique, coupe et couture, etc.).

Le projet vise à  assurer l’apprentissage des jeunes vulnérables pour les rendre autonomes et indépendants dans le cadre de la lutte contre le chômage de masses et la réduction des comportements déviants en milieu urbain consécutifs à la pauvreté à Kinshasa.

Par N Mavinga

Challenges Radio

Read Previous

Kenya : la start-up Pula lève 6 millions USD pour ses projets

Read Next

Bénin : La balance des paiements dégage un excédent de 45,550 milliards de FCFA en 2019

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *