Le Somaliland inaugure un nouveau terminal au port de Berbera

Le nouveau terminal à conteneurs du port de Berbera a été inauguré le 24 juin 2021 par le président Muse Bihi Abdi du Somaliland et DP World, le fournisseur de solutions logistiques intégrées qui s’était engagé à investir jusqu’à 442 millions USD pour développer et agrandir le port. Ceci marque l’achèvement de la première phase du projet qui vise à faire de la plateforme portuaire, un centre de commerce régional majeur destiné à desservir la corne de l’Afrique.

Selon un communiqué de presse rendu public par l’opérateur dubaïote DP World, ce nouveau terminal à conteneurs, doté d’un tirant d’eau de 17 m, d’un quai de 400 m et de trois portiques STS (ship to shore), peut accueillir les plus grands navires à conteneurs en service aujourd’hui et fait passer la capacité du port à conteneurs de 150 000 équivalents vingt pieds (EVP) à 500 000 EVP par an. Il comprend également un parc à conteneurs moderne équipé de huit grues portiques sur pneus (RTG), et un nouveau centre de services portuaires à guichet unique est également en cours de construction et sera prêt au troisième trimestre de cette année.

Les travaux sont déjà en cours pour poursuivre l’expansion du port dans une deuxième phase, d’après Ahmed bin Sulayem, PDG de DP World – qui a commencé ses activités dans le port depuis mars 2017. Ils portent notamment sur l’extension du nouveau quai de 400 à 1000 mètres, et l’installation de sept grues portiques STS supplémentaires, portant le total de 3 à 10, permettant au port de traiter jusqu’à deux millions de conteneurs EVP par an, et plusieurs grands porte-conteneurs en même temps.

A noter que la cérémonie d’inauguration a été couplée d’une pose symbolique de la première pierre de la nouvelle zone économique de Berbera, dont la première phase est en cours de construction. Cette zone économique, indique-t-on, est reliée au port et stratégiquement située le long de la route Berbera-Wajaale (Corridor de Berbera), et devra servir de centre de commerce dans le but d’attirer les investissements et de créer des emplois, et ciblera une multitude de secteurs, notamment l’entreposage, la logistique, le commerce, l’industrie et d’autres secteurs connexes.

Par la rédaction

 

Challenges Radio

Read Previous

La BOAD approuve 102 milliards de FCFA de nouveaux engagements

Read Next

Sénégal : polémique autour d’un projet de loi sur le terrorisme

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *