Luxe : le français Parfums de Marly accélère en Afrique avec le Maroc et l’Afrique du Sud

Le marché africain du luxe et plus particulièrement, celui de la parfumerie séduit à l’international, malgré la crise. Parfums de Marly se lance au Maroc et en Afrique du Sud. Deux grands pas en avant sur le continent africain pour le parfumeur français déjà présent au Nigeria et en Egypte.

C’est au sein d’un luxueux palace de Marrakech que Parfums de Marly a officiellement lancé sa marque au Maroc le 28 mars. Le parfumeur français qui voit en ce marché nord-africain un « potentiel énorme » vise une couverture importante, mais ciblée, avec des points de vente opérationnels depuis peu à Casablanca et Rabat sous la coupole de son partenaire marocain B&SPA. « A Marrakech, nous nous positionnerons essentiellement dans les hôtels de luxe et préparons notre lancement à Tanger », indique Thibaut Desbazeille qui a présidé la cérémonie, précisant que le distributeur assure la livraison dans le tout le royaume.

Au cours de ce mois d’avril, Parfums de Marly met le cap sur l’Afrique du Sud où l’hollandais Skins Cosmetics -nouveau leader du retail sur ce marché- se chargera de la distribution.

« Le Maroc et l’Afrique du Sud sont tous deux des leaders d’opinions sur leurs zones respectives du continent africain, c’est pourquoi ces lancements nous tiennent tant à cœur. Cela fait des années que nous recevions de nombreuses requêtes de clients marocains et sud-africains. Nous sommes ravis de pouvoir enfin servir une clientèle en demande des Parfums de Marly et plus généralement en clin a une parfumerie d’auteur, plus signée que celle actuellement disponible sur le continent », déclare à LTA Julian Musette, responsable Moyen Orient & Afrique pour Parfums de Marly. Il souligne toutefois que l’événement de Marrakech fait également office de lancement officiel de la marque bien qu’elle soit déjà présente dans d’autres pays. « La crise sanitaire nous a largement guidée car l’Afrique du Sud ne pouvait pas en ce moment accueillir un tel évènement. Nous sommes ravis du résultat », ajoute le manager.

Les marchés africains, dynamiques avant la crise 

Le marché du luxe en général affiche une certaine dynamique en Afrique ces dernières années, en raison notamment de la montée des ultra-riches recensés au nombre de 2 570 personnes disposant une fortune nette supérieure à 30 millions de dollars en 2019, selon un rapport du cabinet singapourien Wealth-X. Dans le domaine de la parfumerie, cette catégorie de riche, mais aussi la classe moyenne supérieure en constante évolution sont des cibles qui attisent l’appétit des grands groupes internationaux. Fin 2019, le parfumeur français Guerlain, filiale du groupe de luxe LVMH, se faisait remarquer à Abidjan (Côte d’Ivoire) avec un événement dédié à une clientèle haut de gamme. Un intérêt pour le continent également nourrit par d’autres marques de prestige telles que Dior ou Louis Vuitton.

Fondé en 2009 par Julien Sprecher, Parfums de Marly est une maison française de haute parfumerie distribuée dans 80 pays à travers le monde avec des boutiques emblématiques dans les principales capitales occidentales : Paris, Londres, New York, Dubaï … En Afrique, la firme a posé le pied en 2019, date de lancement de son premier canal de distribution au Nigeria où la marque connait « une croissance exceptionnelle malgré la situation », d’après Julian Musette. Une croissance qui tire sa source bien avant la crise pandémique dans les déplacements internationaux de consommateurs. « Cela fait bien longtemps que les voyageurs en provenance de l’Afrique aiment et achètent Marly. Nous avons pu le constater notamment au Duty Free de Dubaï où nous avons une forte présence », explique-t-il.

… dynamiques malgré la crise

La pandémie de Covid-19 qui a paralysé l’industrie du voyage pendant plusieurs mois, a cependant changé les habitudes de consommations, devenues plus locales. « Depuis le confinement et la suspension des vols internationaux, les clients fidèles à la marque ne pouvant plus s’approvisionner se sont manifestés auprès des parfumeries locales en plébiscitant Marly et en favorisant largement la consommation de nos parfums directement sur le continent », se souvient Julian Musette. Après le pays d’Aliko Dangote, Parfums de Marly a déposé ses valises en Egypte où la marque est en cours d’enregistrement. Plus tard au cours de l’année, le parfumeur français se lancera également au Ghana.

« L’engouement autour de la parfumerie de niche est très fort en Afrique et nous considérons désormais ce marché comme l’un des plus prometteurs, aussi bien pour les hommes que pour les femmes », prévoit Julien Musette.

Prochaines destinations : Kenya et Angola

Parfums de Marly ne compte pas s’arrêter là. La firme prévoit de mettre le cap sur le Kenya et l’Angola durant la période 2021-2022. Selon le management, les hommes d’affaires angolais sont de grands consommateurs de la marque, notamment ceux qui se rendent régulièrement au Portugal. Le Kenya quant à lui connu pour être en 2018 le quatrième pays au monde et premier africain à la croissance la plus rapide de la population ultra-riche. D’autres marchés comme la Côte d’Ivoire et le Sénégal sont également dans le viseur du parfumeur français.

Par Ristel Tchounan

Challenges Radio

Read Previous

Bénin : des investissements massifs pour accélérer le développement du secteur agricole

Read Next

Malgré la crise, Huawei maintient son rythme de croisière en Afrique

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *