Nigeria : 520 millions de dollars pour des zones de transformation agro-industrielle spéciales

Le gouvernement fédéral du Nigeria et ceux des États fédérés ont approuvé, le 30 août 2021, un programme de création de zones de transformation agro-industrielle spéciales (SAPZ), auquel la Banque africaine de développement et ses partenaires se sont engagés à apporter 520 millions de dollars de financement. L’annonce a été faite le 1er septembre par l’organisation panafricaine sur son site web.

« Le gouvernement fédéral s’est engagé à réussir la mise en œuvre de ce programme, dont l’objectif est d’augmenter la production agricole, réduire la pauvreté et intensifier la création d’emplois dans tout le pays », a déclaré Zainab Shamsuna Ahmed, ministre nigériane des Finances, du Budget et de la Planification nationale, lors d’une séance d’information à cet effet.

Pour le Nigeria, sans des politiques et mesures incitatives, le secteur privé ne pourra soutenir le pays à réussir sa transformation. Il faut donc  attirer le secteur privé dans ces zones et réussir la mise en œuvre du projet. Inscrit dans le cadre d’un partenariat public-privé, le projet sera mis en œuvre par phases dans six zones géographiques, selon Lamin Barrow, directeur général de la BAD au Nigeria.

Le programme au Nigeria, précise la BAD, comprend quatre composantes complémentaires : le développement des infrastructures et la gestion des pôles agro-industriels, la productivité et la production agricoles, le développement politique et institutionnel, la coordination et la gestion du programme ».

Challenges Radio

Read Previous

L’Ivoirien Fofana Siandou élu président du Comité exécutif de la section africaine de l’OMT

Read Next

Sénégal: l’État renonce à 50% de ses droits de douane dus

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *