Quatre nouveaux pays aux portes du Fonds de solidarité africain

Quatre nouveaux pays feront prochainement leur entrée au Fonds de solidarité africain (FSA). Il s’agit du Cameroun, de la Guinée, de la Guinée Equatoriale et de la Mauritanie.

L’annonce a été faite ce vendredi 16 juillet par le directeur général de l’institution, Ahmadou Abdoulaye Diallo, au cours d’un entretien exclusif accordé à ‘Financial Afrik’ à Lomé. L’ancien ministre de l’Economie du Mali venait en effet de boucler une semaine de mission dans la capitale togolaise, où il a, entre autres, signé un accord-cadre avec le Conseil national du patronat (CNP-Togo), et échangé avec des dirigeants de groupes bancaires et d’établissements financiers basés à Lomé.

Créé en 1976 et opérationnel depuis 1979, le FSA regroupe, à ce jour, 14 Etats membres répartis dans 3 zones économiques du continent africain. L’institution basée à Niamey (Niger) vise à promouvoir le financement des investissements publics et privés,  à faciliter la mobilisation de l’épargne locale et extérieure et à contribuer à l’émergence et au renforcement des Fonds de garantie nationaux dans ses Etats membres.

N Ledy

Challenges Radio

Read Previous

CEMAC : l’Union monétaire plaide pour l’attractivité de la bourse des valeurs mobilières de l’Afrique centrale

Read Next

Le Bénin, premier pays d’Afrique à émettre un eurobond ODD

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *