RDC : le Japon s’engage à réhabiliter le groupe 4 de Inga II

Reçu en audience le 16 octobre 2021 à Kinshasa par le premier ministre de la RD Congo, avec une délégation de l’Association japonaise pour l’économie et le développement de l’Afrique (Afreco), l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Japon dans le pays, Hiroyuki Minami, a réaffirmé la détermination de son gouvernement à réhabiliter le groupe 4 du barrage hydroélectrique Inga Il.

La centrale hydro-électrique Inga Il est établie sur le site des chutes d’Inga dans la province du Kongo Central, à une trentaine de kilomètres au nord de la ville de Matadi.  Inaugurée en 1982, elle comprend 8 turbines produisant chacune 175 mégawatts, soit 1.400 MW en tout.

Leur capacité de production électrique est réduite à 20 %, faute de pièces de rechange. Les jacinthes d’eau sont l’une des principales causes d’encombrement du barrage et de dégradation de ses turbines.

Par NATHANAEL MAVINGA

Challenges Radio

Read Previous

La note de la Côte d’Ivoire relevée de A- à A par l’agence Bloomfield

Read Next

Les relations commerciales pour une « indépendance économique » de l’Afrique

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *