Sondage exclusif : 15% d’africains estiment que les vaccins Covid-19 sont inventés contre eux

La propagation de la pandémie covid-19 s’accompagne comme tous les grands événements d’une foultitude de thèses complotistes. Ainsi, selon un sondage réalisé par le cabinet  Smart Phorce , 15% des africains estiment que les vaccins ont été inventés par les Occidentaux pour les nuire. Au Cameroun, la proportion monte à 44%.  « Dans l’ensemble, la  théorie du complot vient en troisième position des motifs du refus, derrière la crainte des effets secondaires (20%) et la méfiance face à des vaccins développés trop vite (16%) », déclare  Jean-Paul Melaga, CEO de Smart Phorce, un cabinet  spécialiste dans  les sondages d’opinion et l’analyse qualitative et quantitative des opinions publiques.

Réalisé en zones urbaines, du 26 au 27 mai dans 6 pays du continent (Algérie, Côte d’Ivoire, Maroc, Nigeria, Ghana et Cameroun), l’étude estime que seules 15% des personnes interviewées ont été vaccinées. Le Ghana et le Maroc sont en tête avec 27 et 26% des vaccinés. A l’inverse, le Cameroun et la Côte d’Ivoire comptent 2% des personnes vaccinées pour le premier et 9% pour le second. En outre, 51% des sondés ne se feraient pas vacciner si le vaccin était disponible. Le Maroc (70%) et le Nigeria (54%) sont les pays où le plus de personnes sont prêtes à se faire vacciner. Tout à l’inverse du Cameroun et de l’Algérie où respectivement 81 et 65% ne veulent pas du vaccin. Si la crainte des effets secondaires vient en tête des motifs de refus, il va sans dire que 9% des sondés font plutôt confiance aux recettes de grand mère.

Selon les résultats obtenus par Smart Phorce, les femmes sont légèrement plus nombreuses à se vacciner  à raison de 17% contre  14% pour les hommes. L’Algérie est le seul pays où il y a plus d’hommes vaccinés que les femmes. En Côte d’Ivoire par contre, il y a trois fois plus de femmes vaccinées que d’hommes.  Dans l’ensemble, les adultes sont trois fois plus nombreux à être vaccinés que les jeunes. Le Maroc se distingue avec 50% d’adultes vaccinés mais seulement 1% de jeunes à le faire.

Le sondage s’est fait sur des lots de 300 personnes par pays, avec une part égale (50%/ 50%) d’hommes et de femmes. Par ailleurs, 50% de l’échantillon est composé de jeunes de moins de 35 ans et 50% d’adultes (36 ans et plus).  Le support de collecte est le smartphone (Androide, IOS).

Par Adama Wade

Challenges Radio

Read Previous

Retour de Laurent Gbagbo : polémique sur la présence de Simone Gbgabo à l’aéroport

Read Next

La CEDEAO annonce sa monnaie unique Eco pour 2027

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *