UMOA : les Etats pourront émettre environ 7 milliards USD d’obligations de relance en 2021

Les Etats de la zone UMOA pourront émettre pour un montant de 3.768 milliards de FCFA (environ 7 milliards USD) d’obligations de relance sur le marché en 2021, selon une annonce faite ce lundi 15 février par l’agence UMOA-Titres.

Mises en place dans le but de permettre aux Etats de financer leurs plans de relance économique massifs suite à la pandémie de Covid-19, ces obligations sont « éligibles au refinancement auprès de la BCEAO au niveau de ses guichets classiques mais également auprès d’un guichet spécial dit de la Relance où les investisseurs pourront mobiliser de la liquidité au taux minimum de soumission aux guichets de la BCEAO (actuellement 2%) pour une durée de 6 mois renouvelables tant que les ODR 2021 sont en vie », indique un communiqué de l’agence.

« Les ODR 2021 sont des Obligations Assimilables du Trésor de maturités de 3 ans, 5 ans, 7 ans, 10 ans, 12 ans voir plus, émises en 2021, par voie d’adjudication ouverte avec le concours de UMOA-Titres. Ces titres sont dématérialisés, tenus en compte courant dans les livres de la BCEAO et bénéficient d’avantages spécifiques pour les investisseurs mais également pour les émetteurs souverains », poursuit la même source.

Le calendrier des premières émissions n’a pas encore été rendu disponible.

N Nephtali

Challenges Radio

Read Previous

BRVM : bouleversement des hiérarchies dans le classement des SGI en 2020 et principaux enseignements

Read Next

Les Émirats arabes Unis prévoient un déficit budgétaire d’environ 1,1 milliard d’euros en 2021

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *