Yamoussoukro : le Ministre Souleymane Diarrassouba procède à la remise d’un chèque de 1,2 milliard Fcfa pour l’apurement des droits coutumiers de la zone industrielle

En compagnie du Ministre, Gouverneur Augustin Thiam, parrain de la cérémonie, le Ministre du Commerce et de l’Industrie, Souleymane Diarrassouba, a procédé à la remise d’un chèque d’un montant de 1 218 750 000 Fcfa, dans une ambiance festive, le vendredi 19 février 2021, dans le village d’Akpéssékro. Ce montant constitue le solde de la purge des droits coutumiers de la zone industrielle de Yamoussoukro, d’un montant total de 3 750 000 000 Fcfa.

« La cérémonie de remise de chèque symbolique de ce jour marque ainsi la cession définitive de 250 ha de vos terres à l’Etat de Côte d’Ivoire pour le développement industriel du District Autonome de Yamoussoukro », a-t-il indiqué, avant d’ajouter que la création de cette nouvelle zone industrielle à proximité des localités d’Akpéssékro et Zambakro aura des retombées bénéfiques en termes de valorisation des produits agricoles, de création de nombreuses activités connexes et d’emplois décents pour les jeunes et les femmes.

Le Ministre Souleymane Diarrassouba n’a pas manqué de rappeler que la remise de chèque symbolique aux détenteurs de droits coutumiers de la zone industrielle de Yamoussoukro s’inscrivait dans la dynamique de développement économique de la Côte d’Ivoire et plus particulièrement du secteur des infrastructures industrielles. Avec en toile de fond, l’accélération de la transformation structurelle de l’économie ivoirienne par l’industrialisation, comme l’ambitionne le Président Alassane Ouattara.

Rappelons que la zone industrielle de Yamoussoukro abrite une dizaine d’entreprises opérationnelles sur une superficie de 20,79 ha pour 911 emplois directs, avec un investissement de plus 20,4 milliards Fcfa. Des unités industrielles sont en cours de construction sur plus de 30 ha pour un investissement de 24 milliards Fcfa et des emplois prévisionnels de 1000 emplois.

Le Ministre, Gouverneur Augustin Thiam a, pour sa part, a félicité le Ministre du Commerce et de l’Industrie pour avoir réglé en seulement 3 ans, le problème de paiement des droits coutumiers qui perdurait depuis 1997. Ce qui constitue une bouffée d’oxygène pour les populations. Quant au porte-parole des propriétaires terriens, Honoré Kouamé, il a renouvelé sa gratitude et ses sincères remerciements au Gouvernement et au Président de la République pour avoir respecté strictement les engagements pris. Ce qui démontre que le Président Alassane Ouattara est un homme de parole et une chance pour la Côte d’Ivoire. Il faut rappeler que cette importante cérémonie a été rehaussée par la présence des chefs des 18 villages de la commune, du corps préfectoral, des autorités politiques, des cadres et des nombreux fils et filles des villages d’Akpéssékro et de Zambakro.

Sercom Ministère

Challenges Radio

Read Previous

Elections législatives: Lanciné Diaby en totale symbiose avec les populations du Kabadougou

Read Next

“L’Afrique peut s’inspirer de l’Estonie” (entretien avec Mari Hanikat, PDG de Garage 48)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *