Airtel Africa: une croissance à deux chiffres au premier semestre 2021

Filiale du groupe indien Bharti Airtel, Airtel Africa Plc a enregistré une forte croissance au premier semestre avec un chiffre d’affaires de 2 272 millions de dollars, soit une progression annuelle de 25,2%. Une croissance à deux chiffres notée dans tous les pays où le groupe opère.

‎« Notre performance financière au premier semestre a été solide. Le premier semestre de l’année dernière, et en particulier le premier trimestre, a été impacté par le début de la Covid-19, mais même après ajustement pour ces effets, nos taux de croissance du chiffre d’affaires pour le semestre pour le groupe et tous nos segments de services sont en avance sur nos tendances de croissance du chiffre d’affaires de l’exercice 2021, et en termes publiés, ils sont tous à deux chiffres », Segun Ogunsanya, président directeur général du groupe. ‎‎

Aussi, le groupe annonce-t-il un chiffre d’affaires à taux de change constant en hausse de 27,6% dans toutes les régions, notamment au Nigeria (+32,4 %), en Afrique de l’Est (+25,8 %) et en Afrique francophone (+22,1 %).

La croissance concerne aussi les autres services clés tels que les appels téléphoniques qui ont progressé de 19,7 %, les données en hausse de 36,9 % et le mobile money en hausse de 42 %. Le BAIIA sous-jacent (Bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements) a augmenté de 35,2 % pour atteindre 1 098 millions de dollars en devises déclarées et la marge du BAIIA sous-jacent s’est améliorée à 48,3 %, soit une augmentation de 360 points de base, tirée à la fois par la croissance des revenus et l’amélioration de l’efficacité opérationnelle. ‎‎ ‎

Le bénéfice d’exploitation s’est hissé à 732 millions de dollars, soit une progression de 55,1%. ‎Le bénéfice après impôt a plus que doublé pour atteindre 335 millions de dollars, en grande partie en raison de la hausse du bénéfice avant impôt, qui a plus que compensé l’augmentation connexe des charges fiscales. ‎‎ ‎

La société revendique 122,7 millions de clients, soit une augmentation de 5,4%, avec une pénétration accrue des données mobiles (base de clients en hausse de 10,9 %) et des services d’argent mobile (base de clients en hausse de 19,0 %).

Par AMADIGUENE NDOYE

Challenges Radio

Read Previous

Afrique du sud: la société de microfinance Barko lance une banque numérique

Read Next

Afreximbank prévoit une augmentation de capital de 6,5 milliards de dollars

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *