Botswana : Letshego Holdings porté par sa digitalisation

Letshego Holdings Limited, société de portefeuille de microfinance au Botswana, affiche une solide performance financière au cours du premier semestre 2021. Ceci grâce à la solidité de sa transformation numérique.

Selon les résultats publiés le 9 septembre 2021, le bénéfice après impôts a augmenté de 28 % comparé à la même période de l’année précédente. « La numérisation a stimulé la résilience de l’entreprise. Nos résultats semestriels sont solides, avec une croissance des bénéfices supérieure à 20 % dans un environnement difficile », a déclaré Andrew Okai, PDG de Letshego Holdings Limited.

La numérisation, souligne-t-il, est le pilier central du renforcement de l’entreprise déterminée à maintenir cette dynamique.

Dans le même sillage, le groupe a indiqué qu’il va investir 50 millions USD dans sa transformation numérique. Il compte injecter environ 10 millions USD  chaque année au cours des cinq prochaines années.

Par ailleurs,  le portefeuille de dépôts de Letshego a presque doublé pour atteindre 989 millions de pesos au premier semestre (S1 2020 ; 499 millions de pesos). Cette performance est stimulée par les capacités de paiement numérisé du groupe (USSD, cartes, agence et commerce communautaire) et l’approfondissement des partenariats stratégiques, en particulier au Mozambique, en Namibie, au Ghana et en Tanzanie.

Pour sa part, le nombre de clients de dépôt a augmenté de 19% à 694 000 (S1 2020 : 586 00), avec plus de la moitié des nouveaux clients s’inscrivant via des canaux numériques.

Cotée à la Bourse du Botswana, Letshego Holdings Limited est un groupe spécialisé dans l’octroi de prêts sans garantie (à court et moyen termes) destinés aux employés du secteur public, semi-public et privé. Présent dans plusieurs pays africains dont l’Ouganda, le Kenya et le Ghana, la structure est également impliquée dans la commercialisation et l’administration de produits d’assurance.

Par IBRAHIM DIA Jr

Challenges Radio

Read Previous

Décès de Charles Konan Banny, ancien gouverneur de la BCEAO et ex-premier ministre de Côte d’Ivoire

Read Next

Guinée : les États-Unis actent le putsh du CNRD

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *