Daystar Power récolte 38 millions de dollars dans le cadre d’une Série B menée par IFU

Cet investissement permettra au fournisseur ouest-africain d’énergie solaire C&I, dont la croissance est la plus élevée du secteur, d’accélérer son expansion régionale.

LAGOS, Nigéria, le 12 janvier 2020 – Daystar Power, un des principaux fournisseurs de solutions d’énergie solaire hybride à destination des entreprises en Afrique de l’Ouest, a annoncé aujourd’hui un investissement de série B de 38 millions de dollars. Ce cycle de négociation a été initié par le Fonds d’investissement pour les pays en développement (IFU), la banque danoise de développement. IFU est rejoint par de nouveaux investisseurs : STOA, un fonds à impact français créé en 2017 pour financer les infrastructures dans les pays émergents et en développement, Proparco, bénéficiant de la garantie de l’Union européenne dans le cadre du programme ARE Scale-Up (« African Renewable Energy Scale-Up »), et Morgan Stanley. En comptabilisant le tour de table précédent de Verod Capital et Persistent Energy, le montant d’investissement en capital reçu par Daystar Power se porte à 48 millions de dollars.

Grâce à cette levée de fonds, Daystar Power va développer ses activités sur ses marchés phares que sont le Nigeria et le Ghana, tout en renforçant sa présence dans d’autres pays de la région comme la Côte d’Ivoire, le Sénégal et le Togo. Daystar Power est en passe de porter sa capacité installée à plus de 100 mégawatts, répondant ainsi à la demande de ses clients dans les secteurs des services financiers, de l’industrie, de l’agriculture et des ressources naturelles. Daystar Power continuera à enrichir les services numériques qu’elle propose à ses clients et à renforcer ses équipes locales.

« En offrant à nos clients commerciaux et industriels une énergie moins chère, plus fiable et plus propre, nous avons vu les revenus de notre offre d’énergie « as a service » (en tant que service) multipliés par plus de 50 au cours des deux dernières années », a déclaré Jasper Graf von Hardenberg, PDG et co-fondateur de Daystar Power. « Les entreprises africaines se rendent compte que l’énergie solaire — seule ou en tandem avec une seconde source d’énergie – représente une alternative de qualité supérieure au réseau électrique national, souvent peu fiable, ou aux générateurs diesel trop chers et polluants ».

« Nous pensons que Daystar dispose des bons éléments — base clients, technologie, expertise en ingénierie et compétence de l’équipe — pour déployer le solaire hors réseau à travers l’Afrique de l’Ouest. Non seulement Daystar se trouve à l’avant-garde d’un marché en pleine croissance, mais il contribue également à accélérer l’adoption des énergies renouvelables dans certaines des villes d’Afrique qui connaissent la croissance la plus rapide. Nous sommes ravis de les soutenir dans cette prochaine phase de croissance », Thomas Hougaard, vice-président de l’IFU pour l’Afrique subsaharienne.

« STOA se réjouit à l’idée de prendre part à l’aventure aux côtés de Daystar, qui est parfaitement positionnée pour fournir une électricité fiable, écologique et abordable aux entreprises de toute l’Afrique de l’Ouest et notamment du Nigeria et du Ghana. Cet engagement s’inscrit au cœur de notre stratégie : nous visons en effet à investir plus de 50% Cet investissement permettra au fournisseur ouest-africain d’énergie solaire C&I, dont la croissance est la plus élevée du secteur, d’accélérer son expansion régionale.

LAGOS, Nigéria, le 12 janvier 2020 – Daystar Power, un des principaux fournisseurs de solutions d’énergie solaire hybride à destination des entreprises en Afrique de l’Ouest, a annoncé aujourd’hui un investissement de série B de 38 millions de dollars. Ce cycle de négociation a été initié par le Fonds d’investissement pour les pays en développement (IFU), la banque danoise de développement. IFU est rejoint par de nouveaux investisseurs : STOA, un fonds à impact français créé en 2017 pour financer les infrastructures dans les pays émergents et en développement, Proparco, bénéficiant de la garantie de l’Union européenne dans le cadre du programme ARE Scale-Up (« African Renewable Energy Scale-Up »), et Morgan Stanley. En comptabilisant le tour de table précédent de Verod Capital et Persistent Energy, le montant d’investissement en capital reçu par Daystar Power se porte à 48 millions de dollars.

Grâce à cette levée de fonds, Daystar Power va développer ses activités sur ses marchés phares que sont le Nigeria et le Ghana, tout en renforçant sa présence dans d’autres pays de la région comme la Côte d’Ivoire, le Sénégal et le Togo. Daystar Power est en passe de porter sa capacité installée à plus de 100 mégawatts, répondant ainsi à la demande de ses clients dans les secteurs des services financiers, de l’industrie, de l’agriculture et des ressources naturelles. Daystar Power continuera à enrichir les services numériques qu’elle propose à ses clients et à renforcer ses équipes locales.

« En offrant à nos clients commerciaux et industriels une énergie moins chère, plus fiable et plus propre, nous avons vu les revenus de notre offre d’énergie « as a service » (en tant que service) multipliés par plus de 50 au cours des deux dernières années », a déclaré Jasper Graf von Hardenberg, PDG et co-fondateur de Daystar Power. « Les entreprises africaines se rendent compte que l’énergie solaire — seule ou en tandem avec une seconde source d’énergie – représente une alternative de qualité supérieure au réseau électrique national, souvent peu fiable, ou aux générateurs diesel trop chers et polluants ».

« Nous pensons que Daystar dispose des bons éléments — base clients, technologie, expertise en ingénierie et compétence de l’équipe — pour déployer le solaire hors réseau à travers l’Afrique de l’Ouest. Non seulement Daystar se trouve à l’avant-garde d’un marché en pleine croissance, mais il contribue également à accélérer l’adoption des énergies renouvelables dans certaines des villes d’Afrique qui connaissent la croissance la plus rapide. Nous sommes ravis de les soutenir dans cette prochaine phase de croissance », Thomas Hougaard, vice-président de l’IFU pour l’Afrique subsaharienne.

« STOA se réjouit à l’idée de prendre part à l’aventure aux côtés de Daystar, qui est parfaitement positionnée pour fournir une électricité fiable, écologique et abordable aux entreprises de toute l’Afrique de l’Ouest et notamment du Nigeria et du Ghana. Cet engagement s’inscrit au cœur de notre stratégie : nous visons en effet à investir plus de 50% de notre capital en Afrique ainsi que dans les énergies renouvelables. » Charles-Henri Malecot, PDG de STOA.

« Proparco se réjouit de soutenir le développement de Daystar Power (DSP), un acteur C&I en pleine expansion au Nigeria. Cet investissement représente le troisième engagement de Proparco dans le cadre de la facilité ARESUF soutenue par l’Union européenne. En ligne avec les objectifs stratégiques de Proparco d’améliorer l’accès à l’énergie tout en réduisant les émissions de gaz à effet de serre, l’augmentation de capital permettra à DSP d’étendre l’approvisionnement d’une énergie fiable à un coût compétitif au secteur C&I à travers l’Afrique de l’Ouest et particulièrement au Nigeria. L’utilisation par DSP de la technologie solaire photovoltaïque dans ses solutions de production d’électricité garantit qu’un meilleur accès à l’énergie s’accompagne d’une réduction de l’empreinte carbone pour ses clients ». Damien Braud, Responsable de la Division Capital Développement Afrique et Méditerranée

« Le fonds Climate Impact Solutions de Morgan Stanley Investment Management cherche à générer des rendements attractifs en mettant l’accent sur la contribution à la résolution de problèmes climatiques critiques. Notre objectif en nous associant à l’équipe de Daystar vise à contribuer au déploiement d’énergies propres à l’échelle des commerces et des industries — en créant un impact positif et durable sur l’environnement, la santé et les finances en Afrique de l’Ouest » Vikram Raju, Responsable de l’impact climatique, Morgan Stanley Investment Management AIP Private Markets

« Sunray Ventures a fondé Daystar Power pour s’attaquer à l’un des obstacles les plus importants au développement économique de l’Afrique de l’Ouest : l’accès à une énergie fiable et abordable. Nous sommes heureux que cette transaction apporte à Daystar Power le financement nécessaire pour conforter sa place de leader du marché de l’énergie solaire hors réseau pour les clients commerciaux et industriels en Afrique de l’Ouest ». Christian Wessels, co-fondateur de Daystar Power et de Sunray Ventures.

Challenges Radio

Read Previous

Comité technique de concertation (CTC) : un dialogue franc entre le gouvernement et les acteurs des PME

Read Next

Coopération sino-africaine: le ministre chinois des affaires étrangères effectue une tournée en Afrique

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *