Mali : 44 milliards de FCFA dans les caisses du trésor public

L’Etat du Mali, par le truchement de sa direction générale du trésor et de la comptabilité publique, a encaissé le 11 novembre 2020 la somme de 44 milliards FCFA (66 millions d’euros) au terme de son émission par adjudication d’obligations assimilables du trésor (OAT) de maturé 3 ans et 5 ans sur le marché financier de l’Union monétaire ouest africaine (UMOA).

Pour un montant global mis en adjudication de 40 milliards de FCFA, cet émetteur s’est retrouvé avec 71,981 milliards de FCFA de soumissions globales, soit un taux de couverture du montant mis en adjudication de 179,95%.

Sur le montant des soumissions globales, l’émetteur n’a finalement retenu que les 44 milliards de FCFA et rejeté les 27,981 milliards de FCFA restants, soit un taux d’absorption de 61,13%.

Les fonds retenus rentrent dans le cadre de la recherche de ressources pour assurer la couverture des besoins de financement du budget de l’Etat malien. Pour ce mois de novembre, l’Etat du Mali compte lever 40 milliards de FCFA de titres publics sur le marché financier de l’UMOA contre 50 milliards en octobre.

Le remboursement des obligations émises se fera le premier jour ouvrable suivant la date d’échéance fixée au 12 novembre 2023 pour les OAT de maturité 3 ans et au 12 novembre 2025 pour les OAT de maturité 5 ans. Quant au paiement des intérêts, il se fera annuellement dès la première année sur la base d’un taux d’intérêt de 6,10% pour les OAT de 3 ans et 6,25% pour les OAT de 5 ans.

Par Albert Savana

Challenges Radio

Read Previous

Abidjan accueille la 3ème édition du Salon de l’Epargne

Read Next

Les Conventions ferroviaire et portuaire pour l’Evacuation du Minerai de Fer officiellement signées en Guinée

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *