Mali : l’ex-ministre des Finances, Bouré Fily Sissoko, aussi placée sous mandat de dépôt

L’ex-ministre de l’Economie et des Finances du Mali, Bouaré Fily Sissoko, proche d’Ibrahim Boubacar Keita, a été interpellé ce jeudi 26 août par le procureur général près la Cour suprême de Bamako dans l’affaire dite de « l’achat de l’avion présidentiel et des équipements militaires ». A son tour, elle a été placée sous mandat de dépôt, tout comme Soumeylou Boubeye Maïga, ancien premier ministre de l’ex-président IBK. 

« Des enquêtes complémentaires ont été menées », a affirmé Mamoudou Timbo, le procureur général près de la cour suprême, le 24 août 2021.

L’affaire remonte en 2014, lorsque Bouré Fily Sissoko était encore ministre de l’Économie et des Finances, et Soumeylou Boubeye Maïga, ministre de la Défense. L’achat d’un avion présidentiel à près de 20 milliards de FCFA et des contrats de plusieurs dizaines de milliards de FCFA passés par le gouvernement pour la fourniture d’équipements militaires, sous la présidence d’Ibrahim Boubacar Keita, avaient alors défrayé la chronique.

Avant l’épisode de ce jeudi, des ministres, conseillers du président et hommes d’affaires avaient été mis en cause. Et l’affaire défraye la chronique au Mali où plusieurs observateurs estiment qu’il faut « bannir l’impunité ». « Rien n’est plus dangereux pour la bonne santé d’une République que l’impunité », avait d’ailleurs déclaré le procureur général.

Pour rappel, Bouaré Fily Sissoko a également été ministre des Domaines de l’État et des Affaires foncières de 2000 à 2002, puis ministre de la Communication entre 2001 et 2002.

Par DAOUDA BAKARY KONE

Challenges Radio

Read Previous

RDC : Eteni Longondo aux arrêts pour détournement présumé des fonds alloués à la lutte contre la Covid-19

Read Next

Sénégal : Les exportations augmentent de 23 milliards de FCFA en juin

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *