Safaricom lance le service M-Pesa pour les petites entreprises au Kenya

Bureau de transfert Mpesa-Kenya

Au Kenya, les petites entreprises informelles pourront séparer les fonds professionnels et personnels sur M-Pesa grâce à une nouvelle fonctionnalité sur le service de transfert d’argent. Surnommée “Pochi la Biashara”, cette fonctionnalité permet aux propriétaires d’entreprise de recevoir de l’argent des clients dans un portefeuille séparé.

En outre, les propriétaires d’entreprise auront également accès aux relevés du compte et peuvent choisir de participer ou de ne pas utiliser le service à volonté. Safaricom tire ainsi parti de la demande et de l’utilisation croissantes des services d’argent mobile à travers le pays, d’autant plus que les gens passent aux paiements numériques pour freiner la propagation de Covid-19.

Augmentation des transactions

Selon les dernières données de l’Autorité des communications du Kenya, au 30 juin 2020, les abonnements actifs d’argent mobile s’élevaient à 30,5 millions tandis que les agents actifs d’argent mobile s’élevaient à 223.184. M-Pesa a continué de dominer le service d’argent mobile avec une part de marché de 98,9%. Les valeurs traitées au cours de la période ont considérablement augmenté par rapport au trimestre précédent à la suite de la directive gouvernementale sur l’utilisation de systèmes de paiement numérique pour freiner la propagation du Covid-19. Au cours de la période, les transferts de client à entreprise de M-Pesa étaient évalués à 446 milliards de shillings (4,1 milliards de dollars USD) tandis que les transferts de personne à personne s’élevaient à 721,9 milliards de shillings (6,7 milliards de dollars).

Par Albert Savana

Challenges Radio

Read Previous

Cote d’ivoire AFFI, BEDIE et Simone Gbagbo demandent la mise en place d’une transition civile

Read Next

A Wall Street, quand l’indice de la peur monte, les actions plongent

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *