UEMOA: les banques ont enregistré un bénéfice global en hausse d’environ 20% en 2020

Le résultat net du secteur bancaire de l’UMOA s’est accru de 19,8% comparativement à 2019, selon les données du rapport annuel de la Commission bancaire. Il s’établit à 551,8 milliards de FCFA (environ 994 millions USD), contre 460,6 milliards en 2019 dans un contexte marqué par la pandémie de Covid-19.

Selon le document de 312 pages, les banques ivoiriennes ont dégagé un bénéfice de 242,5  milliards (près de 45%), trônant en tête de liste loin devant celles du Burkina (92,5 milliards), du Sénégal (85,4 milliards), et du Mali (61,9  milliards). Les institutions béninoises ont enregistré un bénéfice de 24,5  milliards, juste devant celles du Niger (23,9  milliards). Les marchés togolais et bissau-guinéen sont derniers avec respectivement 18,4 milliards et 2,8 milliards de FCFA de résultat net.

Pour sa part, le produit net bancaire de l’Union s’est chiffré à 2.347,7 milliards de FCFA en 2020, en hausse de 8% en rythme annuel. Et le coefficient net d’exploitation a baissé pour afficher 64,3% en 2020 contre 66,7% en 2019, d’après la Commission bancaire.

« Le total de bilan des établissements de crédit en activité est ressorti à 47.718,5 milliards, soit une croissance de 14,8% par rapport à 2019. Les emplois nets se sont accrus de 14,9% pour atteindre 41.460,7 milliards, dont 60,3% de crédits à la clientèle et 25,9% de titres de placement », précise la même source.

En 2020, le système bancaire des 8 pays ouest-africain ayant le Franc CFA en commun a été animé par 149 établissements de crédit agréés en activité.

 

Challenges Radio

Read Previous

CEMAC : pourquoi la BEAC réactive le comité de normalisation financière

Read Next

RDC : le Trésor public a mobilisé plus de 945 millions USD de recettes entre mai et juin 2021

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *