5e Assemblée des Nations unies pour l’environnement

Dans un contexte Covid, tous les pays sont appelés à faire la paix avec la nature

La cinquième session de l’Assemblée des Nations unies pour l’environnement aura lieu, pour la première fois en ligne, les 22 et 23 février. Il s’agit de la réunion de plus haut niveau sur l’état de l’environnement dans le monde. Cela est d’autant plus vrai depuis que le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a déclaré en décembre que faire la paix avec la nature serait la tâche déterminante du XXIe siècle.

L’Assemblée des Nations unies pour l’environnement se réunit tous les deux ans pour fixer les priorités des politiques environnementales mondiales et développer le droit international de l’environnement ; les décisions et résolutions prises par les États membres lors de l’Assemblée définissent le programme de travail du Programme des Nations unies pour l’environnement.

En raison de la pandémie, les États membres ont convenu d’une approche en deux étapes pour la cinquième session de l’UNEA : une session en ligne (les 22 et 23 février 2021) abordera les questions urgentes, notamment l’approbation de la nouvelle stratégie à moyen terme du PNUE, de son programme et de son budget. Le PNUE lancera également un plan détaillé pour faire face aux crises du climat, de la nature et de la pollution, et les participants examineront une déclaration consensuelle sur la manière de construire un monde après la pandémique résilient et inclusif. Un dialogue de dirigeants sera organisé au sujet de la contribution de l’environnement au développement durable et à la construction d’un monde résilient et inclusif après la pandémie. L’UNEA-5 reprendra en février 2022, avec une réunion en personne au siège du PNUE à Nairobi, au cours de laquelle les décideurs aborderont les questions nécessitant des négociations en présentiel.

L’UNEA-5 se réunira virtuellement les 22 et 23 février 2021. Elle sera précédée par la cinquième réunion du Comité des représentants permanents à composition non limitée (les 15 et 16 février).

Du 9 au 22 février, le PNUE organisera une série d’événements virtuels en soutien à l’UNEA-5. Ces événements offriront une plate-forme pour des conversations approfondies sur les dernières réflexions, rapports, données et actions en matière d’environnement.

Les temps forts de l’UNEA-5

Faire la paix avec la nature : ce nouveau rapport du PNUE présente le schéma directeur le plus complet à ce jour pour faire face simultanément aux crises du climat, de la nature et de la pollution afin de garantir un avenir durable et de prévenir de futures pandémies. Le rapport explique comment les progrès scientifiques et l’élaboration de politiques audacieuses peuvent ouvrir la voie à la réalisation des objectifs de développement durable d’ici 2030 et à un monde neutre en carbone à l’horizon 2050. Le rapport sera officiellement lancé lors d’une conférence de presse virtuelle de haut niveau le 22 février (les détails suivront ultérieurement).

Stratégie à moyen terme du PNUE : Les États membres discuteront de la stratégie à moyen terme du PNUE pour la période 2022-2025 qui définit le rôle du PNUE en tant que coordinateur central des efforts des États membres pour faire avancer la dimension environnementale du programme de développement durable à l’horizon 2030. Les trois crises environnementales que sont le changement climatique, la nature et la pollution sont au cœur de la stratégie, et dicteront ses trois principaux domaines et son travail pour transformer la finance, les entreprises et l’espace numérique. Le PNUE veillera à ce que la science et l’environnement restent au centre de toutes les décisions et de la législation environnementale, tandis que la mise en œuvre sera guidée par l’innovation et le multilatéralisme.

Les célébrations sur la création du PNUE il y a 50 ans commenceront lors de la session en ligne de l’UNEA-5 en février 2021 et à la reprise de la session de l’UNEA-5 en février 2022, jusqu’à la Journée mondiale de l’environnement le 5 juin 2022.

Par Albert Savana

Challenges Radio

Read Previous

L’UEMOA consolide son rang de première zone africaine à plus faible inflation

Read Next

Signature de convention de financement du programme conjoint Sahel en réponse aux défis COVID-19

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *