Après neuf ans d’interruption, la RDC et le FMI signent un nouveau programme économique

La RDC bénéficiera d’un montant total de 1,52 milliard de dollars, dont le premier décaissement immédiat de 216,9 millions de dollars interviendra après approbation par le Conseil d’administration du FMI.

Après plus de 9 ans d’interruption, la République démocratique du Congo vient de conclure un nouveau programme économique avec le Fonds monétaire international. L’annonce a été faite lundi, lors de la visite accordée par Nicolas Kazadi, ministre des Finances de la RDC, au Représentant résident du FMI en RDC, Gabriel Leost.

Au cours d’une conférence de presse ce lundi 19 juillet 2021, le Ministre des Finances Nicolas KAZADI a officiellement annoncé la conclusion du programme économique triennal avec le Fonds Monétaire International (FMI).

La conclusion de ce programme fait suite à son approbation par le Conseil d’administration du FMI le 15 juillet 2021. « Ce programme triennal au titre de la Facilité élargie de crédit (FEC) du FMI est le programme formel conclu avec la République Démocratique du Congo depuis celui interrompu en 2012, et constitue le couronnement des efforts déployés par le Gouvernement de l’Union Sacrée de la Nation investi en mai 2021, sous la direction du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo », explique le ministre des Finances dans un communiqué.

 

Au titre de ce programme allant de 2021 à 2024, la RDC bénéficiera d’une enveloppe globale de 1,52 milliard de dollars, dont le premier décaissement immédiat de 216,9 millions de dollars interviendra après approbation par le Conseil d’administration du FMI. D’après le ministre Kazadi, « ces ressources, qui soutiennent la balance des paiements, permettront d’augmenter le niveau des réserves internationales, en vue de réduire la vulnérabilité extérieure et de renforcer la stabilité macroéconomique ».

Pour rappel, Nicolas Kazadi avait eu des entretiens avec la directrice générale du FMI, Kristalina Georgieva, en marge de la réunion du G20 Finances à Venise.

Source TA

Challenges Radio

Read Previous

Relance verte en Afrique : nos pays sont-ils prêts pour la transition écologique ?

Read Next

Côte d’Ivoire: Ouattara-Gabgbo vers une rencontre plus symbolique que politique

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *