CEMAC : la BDEAC lance des émissions obligataires de 300 milliards de FCFA

La Banque de Développement des Etats de l’Afrique Centrale (BDEAC) a obtenu le quitus de l’Assemblée générale pour le lancement d’un programme d’émissions obligataires par appel public à l’épargne (APE) d’un montant de 300 milliards de FCFA (environ 547,5 millions USD) .

Le programme d’émissions obligataires sous forme d’Appel public à l’épargne (APE) couvre la période triennale 2020-2022, et correspond aux trois années restantes du Plan stratégique initié en 2017. Il a reçu l’aval de l’Assemblée générale tenue le 30 novembre 2020 par visioconférence en raison des restrictions sanitaires liées à la pandémie de la Covid-19.

L’engagement de la BDEAC  d’aller sur le marché monétaire avait déjà fait l’objet de débats lors du Conseil d’administration réuni en séance ordinaire le 27 novembre dernier, qui, après avoir procédé à une analyse en profondeur de ce dossier et rassuré des opportunités que représente le recours aux émissions obligataires, l’a soumis aux actionnaires.

« Cette initiative  s’inscrit en droite ligne de  l’objectif prioritaire n° 2 du Plan Stratégique 2017-2022 qui encourage la Banque à sécuriser et diversifier ses sources de financements. Ainsi, les fonds mobilisés serviront à financer les projets du secteur privé avec des ressources adaptées en termes de maturité et de différé de taux », a indiqué la BDEAC. D’après des sources, les fonds levés permettront également de financer la mise en œuvre des projets intégrateurs prioritaires du Programme Economique Régional qui à la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC) le 17 novembre 2020 à Paris, en France, de mobiliser 3,8 milliards de dollars, soit plus de 2492 milliards de FCFA lors de la table ronde des partenaires bilatéraux et multilatéraux.

A travers des émissions obligataires, la BDEAC a l’ambition de se positionner comme un émetteur de référence sur le marché financier régional où elle a déjà à son actif deux opérations réussies d’emprunts obligataires par placement privé en 2005 et 2007, d’un montant total de FCFA 40 milliards, ainsi que d’une émission obligataire par APE en 2010 sur le marché financier de la CEMAC, pour un montant total de 30 milliards de FCFA.

« Ces emprunts ont tous été parfaitement dénoués et éteints à bonne date. Ainsi, l’évolution positive des résultats de la Banque, combinée à sa capacité d’honorer ses engagements à bonne date, lui donnent une crédibilité certaine auprès des investisseurs qui devraient l’accompagner dans l’effort de financement des économies de la CEMAC », a souligné la banque.

MBog Bassong

Challenges Radio

Read Previous

RDC-Maroc : Félix Tshisekedi reçoit un émissaire du roi Mohammed VI

Read Next

5,443 milliards de FCFA de dividende pour les actionnaires de Bolloré Côte d’Ivoire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *