Côte d’Ivoire : les guichets de la Banque mondiale veulent accompagner la vision 2030 du gouvernement

« Nous avons eu le plaisir d’entendre le premier ministre présenter la Vision 2030 du président Alassane Ouattara pour la Côte d’Ivoire. Nous avons confirmé l’engagement du groupe de la Banque mondiale, de la Société financière internationale (SFI) et de l’Agence multinationale de garantie des investissements (MIGA) à participer à la réalisation de cette vision qui vise à doubler le PIB par habitant en Côte d’Ivoire d’ici à 2030 et à assurer une Côte d’Ivoire plus solidaire », a souligné Coralie Gevers, directrice des Opérations de la Banque mondiale, pour la Côte d’Ivoire, le Togo, le Bénin, le Burkina Faso et la Guinée.

Cette phrase marquant la confiance entre la Côte d’Ivoire et le groupe de la Banque mondiale, a été prononcée, le mercredi 14 avril, à l’issue d’une rencontre entre Coralie Gerves et Patrick Achi, le premier ministre ivoirien. Les échanges ont porté sur la revue de portefeuille de la banque dans le pays et les probables engagements à venir pour des financements publics et attirer les investissements privés, moteurs de l’économie et de l’emploi.

La rencontre a enregistré la participation virtuelle d’Ousmane Diagana, ancien directeur des Opérations en Côte d’Ivoire devenu vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique de l’ouest et centrale. Il a déclaré le soutien de la banque à contribuer au développement socioéconomique de la Côte d’ivoire, à travers la mobilisation de ressources financières encore plus importantes. Surtout que le pays est reconnu comme un bon élève par l’Association internationale de développement.

Par Issouf Kamgaté

Challenges Radio

Read Previous

La Chine dompte le Covid-19 et signe une croissance historique

Read Next

Tchad: un coup d’Etat militaire installe une transition fragile à N’Djaména après la mort d’Idriss Deby Itno

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *