COVID-19 : qui sera le premier pays à produire un vaccin ?

Alors que l’alliance germano-américaine, BioNTech et  Pfizer, a annoncé, lundi 9 novembre  l’efficacité de son vaccin à 90%, la Russie réplique avec son vaccin Spoutnik V.

Dans un communiqué parvenu à la presse, mercredi 11 novembre, le Fonds d’investissement direct russe (RDIF)  a indiqué que  son  vaccin est efficace à 92%  pour protéger les personnes contre le COVID-19,  selon les résultats des essais intermédiaires.

L’annonce de la Russie fait suite rapidement aux résultats publiés lundi par Pfizer et BioNTech , qui ont déclaré que leur vaccin  était également efficace à 90%. Ce qui relance la compétition entre laboratoires pour la commercialisation du premier vaccin protégeant du coronavirus.

Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS),  47  “candidats-vaccins”  sont  actuellement au stade des essais cliniques sur l’Homme.Parmi eux, 10 vaccins sont actuellement en troisième et dernière phase (phase 3)  à travers le monde. Les laboratoires qui sont les plus en avances pour la production du vaccin sont sans doute, l’Institut Gamaleya de la Russie  et le duo américano-allemand, Pfizer- BioNTech.

Réagissant à la commercialisation du vaccin contre la COVID-19, le président Russe Vladimir poutine a été  formel, son pays compte  commencer les vaccinations de masse d’ici la fin de l’année 2020.« Des études ont déjà montré et confirmé que, d’une part, ces vaccins sont sûrs et n’ont pas d’effets secondaires graves après utilisation, et d’autre part, ils sont tous efficaces », a déclaré Poutine, cité par l’agence de presse RIA.

Pour sa part, le RDIF  a déclaré qu’aucun effet secondaire grave n’avait été signalé au cours de l’essai de phase III Spoutnik V jusqu’à présent.Cette ultime phase correspond à des tests à grande échelle effectués sur des dizaines de milliers de volontaires se trouvant sur plusieurs continents.

À ce stade, on compte 10 laboratoires  dont Moderna (États-Unis), CanSino Biologics/Beijing Institute of biotechnology (Chine), et  Gamaleya Research Institute (Russie).Pour rappel, l’agence onusienne recense actuellement 155 projets de vaccins en phase pré-clinique.

Par Ibrahim Jr Dia

Challenges Radio

Read Previous

Côte d’Ivoire : rencontre entre Ouattara et Bédié/ Briser le silence et instaurer la confiance

Read Next

Tidiane Thiam à la tête du conseil d’administration de Rwanda Finance Limited

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *