Harvest Asset Management participe à hauteur de 2 milliards FCFA à l’emprunt obligataire de la BDEAC

L’opération d’emprunt obligataire «BDEAC 5,45% NET 2020-2027» par Appel Public à l’Epargne (APE) pour un montant 100 milliards FCFA, initiée par la Banque de Développement des Etats de l’Afrique Centrale (BDEAC), a vu la participation inédite d’une nouvelle catégorie d’investisseurs, les Asset Managers (gestionnaires d’actifs), une première en zone CEMAC pour ce type d’émissions.

Avec 2 010 000 000 FCFA souscrits, soit 1.9% du total, les gestionnaires d’actifs font une entrée remarquée en se positionnant en quatrième position en termes de contributions derrière les banques (82%), les compagnies d’assurances (7.7%), les personnes physiques (5. 6%) et devant les autres personnes morales (1.4%) et les microfinances (0.9%). L’opération BDEAC, dont le montage a été piloté par Société Générale Capital Securities Central Africa, Upline Securities Central Africa (Groupe BCP) et Afriland Bourse et Investment, a connu un réel succès avec un taux de souscription de 106.8%.

Les fonds mobilisés par la BDEAC serviront à financer la mise en œuvre des projets intégrateurs prioritaires du Programme Economique Régional de la zone CEMAC en monnaie locale. La présence du numéro un de la gestion d’actifs Harvest Asset Management (70 milliards de FCFA d’actifs gérés) traduit la volonté de la société de s’inscrire durablement dans le marché financier sous régional et de participer activement, pour le compte de ses clients, aux projets de développement de la zone CEMAC.

Par Adama Wade

Challenges Radio

Read Previous

France-Afrique: Michel Sapin sécurise un contrat sur la dette mauritanienne

Read Next

Lionel Piquer, Directeur Général de Coface pour l’Afrique du Nord, l’Afrique de l’Ouest et du Centre

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *