L´Allemagne soutient le Sénégal pour un montant de 116,7 milliards FCFA (178 Millions d´euros)

A la suite du don de 66 milliards de FCFA, (100 millions d’euros) de l’Allemagne, annoncé en Septembre 2020, en soutien au (Programme de Résilience économique et sociale (PRES), les deux pays ont convenu du financement de programmes supplémentaires. Avec ces financements additionnels, l´Allemagne attribue la somme record de 116,7 milliards FCFA (178 Millions d´euros) au Sénégal en 2020, dans l’optique de développer le secteur privé et de créer des emplois pour les jeunes.

Pour l´ambassadeur M. Stephan Röken: “le Sénégal est un partenaire privilégié de l’Allemagne. Les relations entre les deux pays se sont considérablement intensifiées en 2020. Les engagements dans le cadre du Partenariat pour encourager les réformes ont été élargis et l´apport financier de l´Allemagne pour contribuer à amoindrir les impacts économiques de la COVID19 a été considérable. La priorité est la préservation et la création d’emplois pour la jeunesse sénégalaise“.

Depuis le début du Partenariat pour encourager des réformes dans le cadre du Compact with Africa en 2019, l’Allemagne et le Sénégal mènent des négociations intergouvernementales annuelles sur la politique de développement. Les dernières négociations entre le Ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération du Sénégal (MEPC) et le Ministère de la Coopération économique et du Développement de l´Allemagne (BMZ) se sont tenues le 02 décembre 2020.

Pour rappel, le Sénégal et l’Allemagne ont conclu un partenariat pour encourager des réformes dans le cadre de l’initiative du Pacte du G20 avec l’Afrique « Compact with Africa » en septembre 2019. La coopération au développement entre les deux pays s’est considérablement intensifiée depuis.

L’Allemagne s’engage à soutenir le Sénégal dans la création d’emplois, l’amélioration des offres de financement, la promotion de la formalisation des entreprises du secteur informel et l’amélioration de la qualification de la main-d’œuvre. L’objectif est d’encourager les réformes structurelles pour promouvoir l’investissement privé, en vue d’un développement durable et inclusif de l’économie du Sénégal.

Les principaux axes de ce partenariat couvrent : la législation du travail, la réforme foncière, l’accès au financement et le développement des PME/PMI, et la formation professionnelle.

Par la rédaction

Challenges Radio

Read Previous

Cameroun : 25 milliards de FCFA de la SGC aux PME pour faire face au Covid-19

Read Next

« Pour éliminer la pauvreté extrême en Afrique, la Banque mondiale doit donner la priorité au Sahel »

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *