Le Cameroun mobilise 2,2 milliards d’euro pour refinancer son eurobond

Le succès qui entoure l’opération de refinancement de l’eurobond 2015 entrevoit de bonnes perspectives pour l’économie camerounaise. Après un Roadshow du 23 au 29 juin 2021 à Paris, en France, plus de 200 investisseurs ont répondu présent à l’appel du Cameroun qui a eu recours à une émission obligataire internationale pour en grande partie refinancer l’eurobond.

Les principales caractéristiques obtenues au terme des négociations le 30 juin 2021 montrent un réel intérêt des investisseurs  sur les perspectives de développement du Cameroun.

Sur un montant sollicité de 450 milliards de FCFA (685 millions d’euros, le montant obtenu s’élève à 1481,15 milliards de FCFA, (2, 258 milliards d’euros) pour un taux de couverture de 321%. Le montant limite retenu 450 milliards FCFA avec un taux d’intérêt de 5.95% correspond à la dette contractée lors de l’eurobond 2015.

Les échéances de remboursement entre 2021 et 2024  d’une valeur de 150 milliards de FCFA par an exerçaient une énorme pression sur le Cameroun au regard de la conjoncture économique défavorable.  En renvoyant la maturité de cet eurobond à 11 ans, cette nouvelle donne une marge de manœuvre pour le Cameroun qui pourrait orienter ses priorités de financement en l’adaptant au contexte actuel.

« Concernant l’opération de rachat, la principale information à retenir est que l’Etat a atteint un taux de rachat record, qui se situe à environ 80% du montant de la souche de 2015. Après l’émission inaugurale de 2015 dont le taux d’intérêt était de 9,50%, le Cameroun en ce premier semestre de l’année 2021, fait un retour apprécié sur les marchés internationaux des capitaux, notamment celui des eurobonds » a indiqué le ministre des Finances Louis Paul Motazé.

Malgré un environnement économique difficile renforcé par la crise sanitaire liée  au Coronavirus, il s’agit d’une bonne nouvelle pour le Cameroun dans la perspective de la signature d’un nouveau programme économique et financier avec le Fonds monétaire international (FMI)  où plus de 375 milliards de FCFA (571 euro) sont attendus.

Par Achille Mbog P

Challenges Radio

Read Previous

Mali: lancement des travaux du Débat d’Orientation Budgétaire 2021

Read Next

Burkina Faso : ITFC et Coris Bank international signent un accord de 20 millions d’euros pour le financement des PME

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *