Le néerlandais Goodwell Investments lance un fonds dédié aux PME africaines

La société d’investissement néerlandaise, active depuis plus de 10 ans en Afrique, a annoncé le lancement d’un nouveau fonds d’investissements, avec pour cible des entités à très forte croissance.


Par Patrick Nelle


Goodwell Investments a annoncé la semaine dernière le lancement de son cinquième fonds dénommé Goodwell V. Selon un communiqué publié sur le site web de la société, il s’agit d’un fonds multisectoriel «axé sur la croissance inclusive et le développement durable en Afrique », qui sera officiellement lancé au deuxième semestre de l’année. Le fonds néerlandais a déjà réalisé une vingtaine d’investissements sur le continent africain, notamment en Afrique du Sud, au Kenya et au Nigeria. Grâce à ce nouveau fonds, Goodwell ambitionne de se constituer un nouveau portefeuille de sociétés réparties dans divers secteurs. Un tiers des capitaux investis sera injecté dans l’industrie financière, un quart dans l’agriculture, tandis que d’autres ressources seront par ailleurs placées dans des entreprises du secteurs de la mobilité, de la santé et de l’éducation. Goodwell Investments investit essentiellement dans des entités africaines à très forte croissance : «les entreprises de notre portefeuille affichent une croissance moyenne de leurs revenus de plus de 50% par an », renseigne à ce sujet Nico Blauw, directeur de la communication de Goodwell.

L’engagement de Goodwell sur le continent africain n’est pas une nouveauté. L’entreprise s’est notamment distinguée auprès de Paga, acteur de premier rang dans l’industrie du paiement mobile. Fondée par Tayo Oviosu, Paga est avec ses quelques 17 millions d’utilisateurs et 35000 agents, l’un des fleurons du portefeuille du néerlandais Goodwell. C’est en effet grâce à un financement de la société néerlandaise conclu en 2011 que Paga avait pu démarrer ses activités l’année d’après. A date, Goodwell a drainé 150 millions de dollars d’investissements dans 35 entités réparties entre l’Afrique et l’Asie.

Challenges Radio

Read Previous

La RDC et DP World signent un accord sur les clauses renégociées du projet du port de Banana

Read Next

Niger : L’Etat encaisse 77 milliards de FCFA d’obligations de relance du trésor

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *