RDC : Félix Tshisekedi interdit au gouvernement d’engager des dépenses publiques

Le président de la RD Congo, Félix Tshisekedi, a pris samedi 30 janvier, une série de mesures à l’encontre du gouvernement démissionnaire du premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba, dont l’interdiction d’engager des dépenses publiques.

Ces mesures portent sur « la suspension jusqu’à nouvel ordre des recrutements, nominations, des promotions et mouvements du personnel à tous les niveaux, la suspension jusqu’à nouvel ordre, des engagements, liquidations, et paiements de toute dépense publique autres que celles liées aux charges du personnel, la suspension des missions à l’extérieur du pays pour tous les membres du gouvernement ainsi que le personnel de leurs cabinets, sauf les déplacements liés à certains dossiers spécifiques pour lesquels les demandes d’autorisation seront examinées au cas par cas, ainsi que l’interdiction de recourir aux opérations des cessions, de transfert et d’aliénation des actifs de l’État », précise un communiqué des services de la présidence.

Annoncées à la suite de la déchéance du gouvernement par l’Assemblée nationale le 27 janvier, et la démission du gouvernement deux jours après, ces mesures dites conservatoires concernent également les sociétés commerciales du portefeuille de l’État, les responsables des établissements et des services publics de l’État et les secrétaires généraux des administrations publiques.

Par N Mavinga

Challenges Radio

Read Previous

Côte d’Ivoire : après avoir repris les filiales de BNP, Dossongui Koné se lance dans la cimenterie

Read Next

Burkina : La balance des paiements excédentaire de plus de 67 milliards de FCFA en 2019

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *