Côte d’Ivoire : après avoir repris les filiales de BNP, Dossongui Koné se lance dans la cimenterie

Bernard Koné Dossongui, patron du consortium Atlantic Financial group, vient d’ouvrir, dans la nouvelle zone industrielle d’Abidjan, une nouvelle cimenterie réalisée à hauteur de 60 milliards Fcfa (91 millions d’euros) , pour une capacité de production installée de 1,5 millions de tonnes. Un investissement destiné à faire grimper la capacité de production nationale.

Celle-ci est passée de 2,4 millions de tonnes en 2011 à 12,550 millions de tonnes en 2019. Une hausse de plus de 400 % enregistrée au regard du marché très florissant du ciment dominé par Lafarge Holcim, Dangote Cement, CIMAF.

Ancien patron de la Banque Atlantique, Koné Dossongui créera 300 emplois directs et 1 000 indirects à travers à travers cette unité industrielle portée par la Société de ciment de Côte d’Ivoire. « Une société ivoirienne, bâtie par des ivoiriens, pour des Ivoiriens… » disait en substance Monsieur Dossongui lors de la cérémonie d’ouverture, le jeudi 28 janvier 2021, à la zone industrielle PK 24 Akoupé-Zeudji. “Vous êtes une fierté pour la Côte d’Ivoire. Vous avez apporté une contribution notable à la promotion des cadres ivoiriens dont je fais partie », a dit le ministre du Commerce et de l’Industrie, Souleymane Diarrassouba, ancien collaborateur de l’homme d’affaires ivoirien. « Vous êtes assurément un champion africain, un modèle de réussite pour les managers, les entrepreneurs et surtout pour les jeunes ivoiriens. Vous demeurez  une référence dans le monde des affaires », a encore ajouté le ministre en direction de l’homme d’affaire, plus que jamais de retour au premier plan.

Par Issouf Kamgaté

Challenges Radio

Read Previous

OMC : l’administration Biden penchera-t-elle pour Ngozi Okonjo-Iweala ?

Read Next

RDC : Félix Tshisekedi interdit au gouvernement d’engager des dépenses publiques

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *