RDC : la Banque mondiale va décaisser 100 millions USD pour soutenir le système éducatif

La Banque mondiale va décaisser 100 millions USD en rapport avec le  Projet d’urgence pour l’Équité et le Renforcement du Système Educatif (PERSE) du ministère de l’Enseignement primaire secondaire et technique, selon une correspondance adressée au ministre Tony Mwaba, le 26 mai 2021, par Jean Christophe Carret, le directeur des opérations de l’institution en RD Congo.

Lors de sa rencontre le 21 mai 2021 avec le ministre de  l’ESPT qui lui avait fourni les preuves du gouvernement congolais dans le respect des conditions de retraits annoncés dans l’accord de financements, Jean-Christophe Carret avait assuré la disponibilité de la Banque mondiale à apporter sa pierre à l’édifice de la réforme de la gratuité de l’enseignement de base en RDC.

Réuni à Washington le 15 juin 2020, le conseil des administrateurs du groupe de la Banque mondiale avait approuvé un financement d’un montant total de 1 milliard USD de l’Association internationale de développement (IDA) afin d’améliorer le capital humain en RDC. Ce financement comprend 800 millions USD en faveur du projet pour l’équité et le renforcement du système éducatif (PERSE) et, 200 millions USD de financement additionnel en faveur du projet de renforcement du système de santé (PDSS) pour améliorer la santé maternelle et infantile.

«En soutenant la gratuité de l’enseignement primaire et l’amélioration de la santé maternelle et infantile dans les provinces les plus pauvres du pays, ces deux projets visent à aider les populations les plus vulnérables à accéder aux services de base. Ce financement est d’autant plus important qu’il permettra d’atténuer les conséquences économiques et sociales du coronavirus pour les plus pauvres», avait souligné Jean-Christophe Carret, également en charge de la République du Congo, de la République centrafricaine et du Burundi.

Ce financement soutient, notamment, le projet pour l’équité et le renforcement du système éducatif (PERSE) qui vise à améliorer l’accès à l’enseignement primaire dans 10 provinces et à renforcer les systèmes éducatifs de base. Les provinces sélectionnées sont le Nord-Kivu, le Sud-Kivu, l’Ituri, la Lomami, le Kasai, le Kasai Central, le Kasai Oriental, le Kwilu, le Kongo Central et Kinshasa.

Par N Mavinga

Challenges Radio

Read Previous

Hydrocarbures : Accentuation de la baisse du bénéfice de Total Côte d’Ivoire en 2020

Read Next

Entretien avec Bernard Ayitee, CEO Obara Capital, premier Hedge fund africain

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *