Réconciliation nationale : le gouvernement Hamed Bakayoko réceptif aux préoccupations des victimes de la crise post-électorale 2010-2011

Le Premier Ministre ivoirien, Hamed Bakayoko, a prêté le 7 janvier 2021 à Abidjan, une oreille attentive aux préoccupations des victimes de la crise post-électorale 2010-2011, au cours d’une rencontre avec leurs représentants.

« Depuis la fin de la crise post-électorale, les victimes ont souhaité prendre leur place dans les différents processus de réconciliation nationale, de cohésion sociale et de justice. Nous sommes heureux aujourd’hui, le Premier Ministre vient de répondre favorablement à notre requête restée longtemps sans suite. C’est un grand pas vers la réconciliation et la cohésion sociale », s’est réjoui le président du Collectif des victimes de Côte d’Ivoire, Issiaka Diaby.

Issiaka Diaby a expliqué que les attentes des victimes sont le respect de leurs droits fondamentaux, à travers la préservation de leur dignité et leur intégration en tant que partie prenante au processus de réconciliation nationale.

Leurs recommandations portent sur la garantie de non répétition de regain de violence et de commissions de crimes de masse, la lutte contre l’impunité et une collaboration franche de l’Etat de Côte d’Ivoire avec la Cour Pénale Internationale (CPI).

Le Ministre de la Réconciliation Nationale, Bertin Konan Kouadio a indiqué que les préoccupations des victimes ont été prises en compte et que le gouvernement veillera à leur satisfaction, conformément aux instructions du Président Alassane Ouattara.

Source Primature

Challenges Radio

Read Previous

UEMOA : Repli de 1,21% de l’indicateur du climat des affaires en novembre 2020

Read Next

Crise post électorale au Ghana/Nana Akufo-Addo veut rassembler le peuple ghanéen

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *