Royal Air Maroc : un dispositif et des prix exceptionnels pour faciliter le déplacement

Le décision du transport national fait suite à celle du roi Mohammed VI qui a exhorté l’ensemble des intervenants dans le domaine du transport à œuvrer à la facilitation du retour des Marocains résidant à l’étranger dans leur pays à des prix abordables.

Le roi Mohammed VI a exhorté les autorités compétentes et l’ensemble des intervenants dans le domaine du transport à œuvrer à la facilitation du retour des Marocains résidant à l’étranger dans leur pays à des prix « abordables », a indiqué dimanche le Cabinet royal dans un communiqué.

« Le Souverain a ordonné à l’ensemble des intervenants dans le domaine du transport aérien, en particulier la compagnie Royal Air Maroc, ainsi qu’aux différents acteurs du transport maritime, de veiller à pratiquer des prix raisonnables qui soient à la portée de tous, ainsi que d’assurer un nombre suffisant de rotations, afin de permettre aux familles marocaines à l’étranger de rentrer au pays et de renouer avec leurs familles et proches, particulièrement dans le contexte de la pandémie de Covid-19 », ajoute le communiqué.

De même, le roi a exhorté tous les opérateurs du tourisme, aussi bien dans le domaine du transport que de l’hôtellerie, à « prendre les dispositions nécessaires afin d’accueillir les membres de la communauté marocaine résidant à l’étranger dans les meilleures conditions et aux meilleurs prix ».

Un billet aller-retour à 97 euros TTC

C’est dans ce cadre que la compagnie nationale Royal Air Maroc (RAM) a annoncé ce dimanche la mise en place d’un dispositif « exceptionnel » et « historique » pour faciliter le déplacement des Marocains résidant à l’étranger (MRE) en période d’été.

« La compagnie nationale renforce son programme de vols et propose des prix très accessibles aux membres de la communauté marocaine établie à l’étranger. Ces offres ont été étudiées pour mettre en place une grille tarifaire exceptionnelle qui varie en fonction des destinations et du nombre de membres de la famille », indique RAM dans un communiqué.

Ainsi, au départ de toutes les destinations européennes (hors Russie et Turquie) de RAM, un billet aller-retour est proposé à 97 euros TTC par passager pour une famille composée de quatre membres ou plus, précise la même source.

De même, le tarif est programmé à 120 euros en aller-retour en faveur du passager voyageant en famille de trois personnes, ajoute-t-elle, faisant savoir que pour le passager voyageant seul ou en compagnie d’une autre personne, le tarif unitaire est de 150 euros TTC (aller-retour).

S’agissant des vols opérés au départ de l’Amérique du Nord (New York, Washington et Montréal), le tarif est proposé à 500 euros TTC (aller-retour) pour tout passager voyageant en compagnie de deux autres membres de sa famille ou plus. Le tarif est fixé pour les autres passagers à 600 euros TTC (aller-retour).

Quant aux passagers au départ des destinations de RAM en Afrique, en Turquie et en Russie, le tarif est programmé à 240 euros TTC (aller-retour) pour tout passager voyageant en compagnie de deux membres de sa famille ou plus ; et à 300 euros TTC pour tout passager voyageant seul ou en compagnie d’un membre de la famille.

Les vols (aller-retour) en provenance de la Tunisie seront mis en vente à 120 euros pour tout passager voyageant en compagnie de deux autres membres de sa famille ou plus ; et à 150 euros TTC pour tout passager voyageant seul ou en compagnie d’un membre de la famille.

Quant au passager des vols en provenance de l’Egypte, le tarif proposé est de 150 euros TTC quand il voyage en compagnie de deux autres membres de sa famille et plus ; et 200 euros TTC quand il est seul ou en compagnie d’un membre de la famille.

Parallèlement, RAM indique que ces tarifs sont valables uniquement pour les billets achetés à compter de ce dimanche 13 juin et pour les vols opérés au départ de l’étranger et pendant la période allant du 15 juin au 30 septembre 2021.

La décision du roi du Maroc intervient dans un contexte où les MRE étaient pratiquement dans l’impossibilité de visiter leur pays d’origine, notamment dans le contexte exceptionnel de la pandémie, en sus des prix exorbitants de billets de transport aérien et maritime.

Par Auguste Frost

Challenges Radio

Read Previous

Le G7 promet 80 milliards de dollars d’investissements dans le secteur privé africain

Read Next

SENEGAL : Arrivée du FSRU pour la transition historique du Karpowership vers le GNL

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *