SITARAIL modernise ses ateliers de maintenance ferroviaire

SITARAIL, opérateur du chemin de fer entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso, met en œuvre depuis 2019, un vaste programme d’investissements pour la modernisation de ses ateliers de maintenance, en vue d’améliorer la qualité des circulations ferroviaires.

Entre 2019 et 2020, l’entreprise a investi plus de deux milliards de FCFA, dans l’acquisition d’équipements modernes pour ses ateliers de maintenance des locomotives et des wagons d’Abidjan et Bobo Dioulasso.

SITARAIL a acquis un tour Demoor, un tour en fosse, un tour vertical Berthiez, trois rechargeuses à boudin Lincoln, une centrifugeuse Alpha Laval,une grenailleuse, une presse plieuse, une presse à caler et à décaler les roues… Elle a par ailleurs acquis pour ses ateliers trois ponts roulants en cours d’installation.

Ces équipements neufs ont d’ores et déjà permis d’améliorer l’efficacité et la fiabilité des opérations de maintenance. Ils réduisent la pénibilité du travail pour les cheminots et garantissent la sécurité des circulations ferroviaires sur le réseau ivoiro-burkinabé.

Grâce à ces investissements, SITARAIL consolide son rôle stratégique dans les échanges commerciaux entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso, car le chemin de fer reste l’un des principaux moyens de transport de marchandises entre les deux pays, avec un volume record d’un million de tonnes de fret réalisé en 2020.

Par la rédaction

Challenges Radio

Read Previous

Banques : 2,870 milliards de dettes à payer par le FCTC NSIA Banque Côte d’Ivoire

Read Next

Le FMI accorde un décaissement immédiat de 57,6 millions USD au Mali

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *