Afrique du sud : vers la création d’une nouvelle banque d’État

Le Trésor national sud-africain a annoncé qu’il poursuivra ses projets d’introduction d’une nouvelle banque d’État. Un outil qui sera essentiellement mis en place pour aider les populations les plus vulnérables du pays.

S’exprimant sur cette question mardi 4 mai à l’Assemblée nationale, le directeur général du Trésor, Dondo Mogajane, a indiqué que la nouvelle banque faisait partie des réformes structurelles annoncées par le président Cyril Ramaphosa dans son plan de reprise post-Covid-19. La nouvelle institution financière  devra, informe-t-il, aider  les populations sud-africaines les plus démunies à trouver des financements.

Par ailleurs, le responsable  déplore le retard accusé par le projet du fait de la lenteur  des membres du comité. Dondo Mogajane a également déclaré qu’une grande partie du travail technique pour la nouvelle banque est maintenant terminée, et qu’un mémorandum a été préparé pour le ministère qui décrit certaines des formes possibles que la banque pourrait prendre.

Lors de la séance plénière, deux  propositions majeures ont été faites par les parlementaires. Il s’agit de supprimer la Postbank actuelle et de créer une nouvelle institution financière soutenue à 100% par l’État. Mais également de dissoudre certaines des institutions de financement du développement (IFD) du pays, comme Ithala,  en une seule entité.

Pour rappel, le chef de l’État  a soutenu en février 2021 que le secteur bancaire du pays n’est  contrôlé que par quelques banques. Les sud-africains, avait-il mentionné, ont besoin de plus d’options pour accéder aux prêts.

Par la rédaction

Challenges Radio

Read Previous

La start-up kényane Lami lève 1,8 million USD pour booster l’assurance numérique

Read Next

Quelques éléments pour une zone de libre échange continentale africaine (ZLECAf) réussie

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *