La start-up kényane Lami lève 1,8 million USD pour booster l’assurance numérique

La startup d’insurtech kenyane Lami Technologies a réussi à lever 1,8 million USD en financement de démarrage, dans le cadre d’un cycle mené par Accion Venture Lab avec la participation d’AAIC, Consonance, P1 Ventures, Acuity Ventures, The Continent Venture Partners et Future Africa.

Les capitaux serviront à améliorer les capacités de son offre et financer l’extension de sa plateforme d’assurance API à travers l’Afrique. Une plateforme qui offre aux utilisateurs des devis pour des produits d’assurance automobile, médicale ou autre en quelques secondes, et qui permet de personnaliser les prestations, d’ajuster la prime en fonction des besoins, et d’obtenir ls documents de police instantanément avec des réclamations payées en un temps record. « La force motrice pour nous était de rendre l’assurance largement disponible. Nous avons estimé que la mise en place de l’infrastructure technologique pour faciliter la distribution d’assurances était le meilleur moyen d’accroître le niveau de pénétration en Afrique », explique le PDG, Jihan Abass.

Fondée en 2018 par Jihan Abass pour démocratiser les produits d’assurance au Kenya, la startup permet aux entreprises telles que les banques, les startups et les organisations de proposer des produits d’assurance numériques à leurs utilisateurs. Le produit peut également être utilisé par les entreprises partenaires pour gérer leurs propres besoins d’assurance.

Par Amadjiguene Ndoye

Challenges Radio

Read Previous

Tchad : le CMT tente de dissiper l’inquiétude des milieux d’affaires

Read Next

Afrique du sud : vers la création d’une nouvelle banque d’État

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *