Au Maroc, la BEI a mobilisé 617 millions d’euros dans la lutte contre la pandémie

L’année dernière, les financements de la Banque européenne de l’investissement ont été consacrés en priorité au renforcement du système de santé, au soutien aux PME agricoles, au renforcement de la Caisse Central de Garantie (CCG) de l’Etat pour fournir des liquidités au secteur privé dans son ensemble.

2020 a été une année de mobilisation exceptionnelle pour la Banque européenne d’investissement (BEI) au Maroc avec 617 millions d’euros (près de 6,7 milliards de dirhams) de financements signés, soit un doublement par rapport à l’année 2019.

La Banque s’est fortement mobilisée dans le cadre de l’initiative Team Europe, afin de fournir un soutien urgent et rapide au Royaume du Maroc pour sa lutte contre la pandémie de COVID-19. La BEI a ainsi apporté des aides de trésorerie immédiate et accéléré à titre exceptionnel le déboursement de prêts déjà signés pour soutenir les petites et moyennes entreprises.

Le total des décaissements de la Banque en 2020 a atteint un volume de 516 millions d’euros, soit trois fois plus qu’en 2018. Cette accélération a permis d’apporter un appui déterminant aux porteurs de projet confrontés à des contraintes de liquidités.

Les financements de la Banque en 2020 ont été consacrés en priorité au renforcement du système de santé (200 millions d’euros), au soutien aux PME agricoles (200 millions d’euros), au renforcement de la Caisse Central de Garantie (CCG) de l’Etat pour fournir des liquidités au secteur privé dans son ensemble (150 millions d’euros) ainsi qu’au secteur automobile (54 millions d’euros).

La Banque a également apporté son soutien aux micro-entrepreneurs à travers deux opérations dans le secteur de la microfinance (13 millions d’euros). Ces appuis illustrent l’approche globale et diversifiée de la Banque, tant en termes de secteurs, que de bénéficiaires, avec la mobilisation d’un ensemble d’instruments adaptés aux besoins de financement (prêts et garanties, assistance technique, dons).

Source TA

Challenges Radio

Read Previous

Le secteur minier malgache espère sa relance, et les Malgaches des emplois

Read Next

Arise IS entre dans le capital d’Aera-Group, le pionnier de la « certification verte » en Afrique

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *