Habitat : 2,684 milliards de FCFA de dettes à rembourser par la CRRH-UEMOA en début janvier 2021

La Caisse régionale de refinancement hypothécaire de l’Union économique et monétaire ouest africaine (CRRH-UEMOA) paiera les 3 et 4 janvier 2021 à ses créanciers un montant global net d’impôt de 2,684 milliards de FCFA (4,026 millions d’euros) représentant les intérêts semestriels et le remboursement partiel du capital de deux de ses emprunts obligataires, ont annoncé les responsables de cette structure basée à Lomé au Togo.

Le premier paiement, qui interviendra le 3 janvier, concerne l’emprunt dénommé « CRRH-UEMOA 5,85% 2016-2026 » s’élève à 1,475 milliard de FCFA. La dette de la CRRH-UEMOA fait suite à l’émission d’un emprunt obligataire par appel public à l’épargne sur le marché financier de l’Union monétaire ouest africaine (UMOA) durant la période du 23 novembre au 22 décembre 2016, pour un montant de 20, 5 milliards de FCFA.  Le prix de l’obligation avait été fixé à 10 000 FCFA avec un taux d’intérêt annuel de 5,85% net d’impôt. La durée de l’emprunt était de 10 ans.

Le montant sollicité était destiné aux opérations au refinancement des prêts au logement en faveur des banques actionnaires de la CRRH-UEMOA. A ce titre, quatre banques actionnaires issues des pays de l’UEMOA avaient bénéficié d’un refinancement adossé à cet emprunt.

Le second paiement du 4 janvier a trait à l’emprunt dénommé « CRRH-UEMOA 5,85% 2015-2025 ». Il s’élève à 1,209 milliard de FCFA.

L’emprunt avait été autorisé par une résolution de l’Assemblée Générale Ordinaire des actionnaires de la CRRH-UEMOA lors de sa réunion du 11 mai 2015. C’est ainsi que durant la période  du 17 au 29 décembre 2015, cette structure avait émis sur le marché financier de l’UMOA un emprunt obligataire par appel public à l’épargne pour un montant de 18,300 milliards de FCFA. L’opération avait été assortie d’un taux d’intérêt annuel de 5,85% sur une durée de 10 ans. L’émetteur s’était engagé auprès de ses souscripteurs à leur verser des intérêts ainsi que le remboursement du capital suivant une périodicité semestrielle. Ce qui a été jusqu’ici respecté.

Créée en juillet 2010 à Cotonou au Bénin et dotée d’un capital de 9 143 970 000 de FCFA au 30 juin 2018, la CRRH-UEMOA est un établissement financier contrôlé à 59% par 56  banques commerciales de l’UEMOA et à 41% par  quatre  institutions financières : la Banque ouest africaine de développement (BOAD),  la Banque d’Investissement et de Développement de la CEDEAO (BIDC), Shelter Afrique (une institution continentale dédiée à la promotion et au financement de l’habitat en Afrique) et  la  Société financière internationale (SFI), une filiale du groupe de la Banque mondiale.

Son objectif est le refinancement des prêts au logement des établissements bancaires qui en sont actionnaires.

Par la rédaction

Challenges Radio

Read Previous

Quelles passerelles entre la Zone de Libre Echange et le nouvel Accord de Partenariat économique Asie-Pacifique?

Read Next

Faure Gnassingbé: « Nous allons poursuivre la transformation structurelle de notre économie »

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *