La Côte d’Ivoire a collecté 2.346,5 milliards de F CFA d’impôts en 2020

Face à la saignée subie par l’Etat de Côte d’Ivoire à travers le coût des mesures fiscales depuis l’avènement de la Covid-19, évalué à 107, 4 milliards de FCFA (soit 164 millions d’euros), le gouvernement avait sollicité des appuis extérieurs et un Eurobond d’un milliard d’euros pour faire face à cette contraction qui a occasionné une perte sèche de 500 milliards de FCFA.

Pour une croissance projetée à 7% en 2020, elle a dégringolé à 2%. Mais la bonne nouvelle vient de la Direction générale des Impôts (DGI) qui a pu collecter un montant de 2.346,5 milliards de Fcfa sur un objectif de 2.295,9 milliards Fcfa, un taux de réalisation de 102 %, selon Ouattara Sié Abou, directeur général de cette institution.

Il soutient que ces résultats auraient pu aller au-delà n’eût été «la situation difficile avec la pandémie de Covid-19 ». D’autant que « tous les services des impôts ont travaillé peut-être quatre à cinq mois », indique Ouattara Sié Abou. Qui s’est fixé pour 2021, un objectif de collecte de 2.738,9 milliards de FCFA pour le compte du budget-programme estimé à 8 621,1 milliards.

Par Issouf Kamgaté

Challenges Radio

Read Previous

Côte d’Ivoire : La CNPS s’annonce dans le projet Atinkou avec une participation de 15%

Read Next

Bons du trésor : 27,500 milliards de FCFA dans les caisses du Trésor public malien

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *