Pétrole : la Gambie obtient 29 millions USD de dommages-intérêts de la part de BP

La Gambie a annoncé, mardi 10 août, que la compagnie pétrolière BP n’a pas honoré ses engagements de forer l’un des puits du bloc offshore A1 dans les eaux gambiennes avant la date d’expiration de l’exploration. Sur ce, le groupe britannique a accepté de régler un montant de 29,3 millions USD au gouvernement pour le forage manqué du puits d’exploration pétrolière, attribué à la société en 2019.

Le puits devait voir le jour dans le bloc offshore A1 du pays d’Afrique de l’Ouest avant le 29 juillet 2021.

« BP a rompu ses obligations en ne forant pas un puits avant l’expiration de la période d’exploration initiale le 29 juillet », a déclaré le porte-parole du gouvernement, Ebrima Sankareh, dans un communiqué.

Le responsable a ajouté que la pandémie de Covid-19 a provoqué un changement radical dans l’industrie mondiale du pétrole et du gaz et conduisant BP à suspendre ses plans de forage comme prévu. En juillet 2020, souligne-t-il, BP a déclaré au gouvernement  »qu’il ne serait pas en mesure de forer un puits dans le bloc A1 en raison d’un changement dans sa stratégie d’entreprise vers une énergie à faible émission de carbone.

En rappel, l’accord de BP en Gambie fait suite à une implantation à hauteur de 1 milliard USD dans des champs gaziers au large du Sénégal et de la Mauritanie en 2016. Ce projet prévoyait la construction d’une usine de gaz naturel liquéfié (GNL) pour exporter le gaz ouest-africain dans le monde entier.

Par Ibrahim Dia Jr

Challenges Radio

Read Previous

Eranove augmente son capital pour financer sa croissance en Afrique (les chiffres)

Read Next

Mali : un ancien député ivoirien proche de Guillaume Soro enlevé à Bamako

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *