Sénégal : Accentuation de la baisse de l’activité économique en Août

La baisse de 3,9% de l’activité économique hors agriculture et sylviculture au Sénégal, enregistrée au mois de juillet 2020, s’est accentuée au mois d’août 2020 avec une réalisation de -7,6%, selon les données établies par la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE) basée à Dakar.
Selon cette structure dépendant du ministère sénégalais de l’économie, du plan et de la coopération, cette contreperformance est imputable aussi bien au secteur secondaire (-9,3%), au secteur primaire (-30,4%), à l’administration publique (-10,7%), qu’au tertiaire (-2,0%). La contraction du secteur primaire hors agriculture et sylviculture est liée à la forte baisse des sous-secteurs de la pêche (-34,0%) et de l’élevage (-28,4%). Sur un an, un repli moins accentué de 15,2% du primaire est noté par la DPEE, en août 2020, en liaison avec la baisse de l’abattage contrôlé de viande (-9,6%) et de la pêche (-24,3%).

Au niveau de l’activité du secondaire, la baisse est essentiellement imputable à la fabrication de produits agroalimentaires (-9,8%), à la construction (-18,5%) et à la filature, tissage et ennoblissement textile (-21%). Toutefois, des sous-secteurs ont tiré leur épingle du jeu avec des progressions variables. C’est le cas des activités extractives (+9,8%), de la production et distribution d’électricité et de gaz (+4,5%) et de la fabrication de produits chimiques de base (+4,8%). Sur un an, le secteur secondaire s’est consolidé de 4,1%, durant la période sous revue. « Cette amélioration est, principalement, attribuable aux activités extractives (+24,5%), à la filature, tissage et ennoblissement textile (+62,1%) et à la fabrication de savons, détergents et produits d’entretien (+162,9%).

Par contre, la fabrication de produits agroalimentaires (-4,3%), la métallurgie-fonderie et fabrication d’ouvrage en métaux (-26,3%), la fabrication de matériels de transport (-39,5%), le raffinage du pétrole et cokéfaction (-41,3%) et le sciage et rabotage du bois (-44,1%) ont enregistré des contre-performances sur la période. Sur un an, une contraction de 5,9% de l’activité économique est notée, en août 2020, sous l’effet de la baisse de l’activité du tertiaire (-5,5%), de l’administration publique (-17,7%) et du primaire (-15,2%). Par ailleurs, le secteur secondaire s’est consolidé de 4,1% sur la période.

Challenges Radio

Read Previous

Affaire du financement libyen : Sarkozy inculpé pour « association de malfaiteurs »

Read Next

Le Ministre Moussa DOSSO lance la campagne du RHDP à Mankono

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *