Sénégal: l’État renonce à 50% de ses droits de douane dus

Le ministère sénégalais des Finances et du Budget a annoncé le 2 août 2021, avoir abandonné 47 milliards de FCFA de recettes fiscales pour soutenir le pouvoir d’achat des Sénégalais, affaibli par la hausse des denrées de premières nécessités. Le gouvernement sénégalais a donc décidé pour cela d’appliquer des montants forfaitaires sur les droits de douane recouvrables sur la valeur CAF. Ce qui va entrainer une réduction des droits de douane dus à 50%.

Pour maintenir le pouvoir d’achat des Sénégalais, le président Macky Sall a ainsi décidé de suspendre la taxe conjoncturelle à l’importation (TCI) sur le sucre cristallisé importé; de réduire la taxe d’ajustement à l’importation qui passe ainsi de 10 à 5% sur les huiles brutes importées ; de maintenir la TVA à 0 % sur le riz ; de suspendre les droits de douane sur le blé ; d’appliquer un taux de 0% de TVA sur la farine de blé ; de rétablir les stades de commerce, etc… ce qui entraînera, selon les ministres des Finances et du Commerce, une baisse des recettes de l’État de l’ordre de 47 milliards de FCFA.

Ils estiment que selon leur projection, ces dérogations auront un impact significatif sur la baisse des prix des denrées de premières nécessité et l’augmentation du pouvoir d’achat des ménages sénégalais.

Par MAMADOU ALLIOU DIALLO

Challenges Radio

Read Previous

Nigeria : 520 millions de dollars pour des zones de transformation agro-industrielle spéciales

Read Next

Guinée: Mamady Doumbouya, l’homme qui a renversé Alpha Condé

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *